La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +16,85 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,90 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -23,10 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    14 403,50
    +232,17 (+1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,53
    -0,18 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,44 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3314
    -0,0042 (-0,32 %)
     

Dans 500 drives Leclerc, la livraison de vos courses pourra bientôt se faire par votre voisin

·2 min de lecture

Se faire livrer à domicile ses courses commandées en drive, sans bouger de chez soi ? C'est la solution de la startup française Shopopop qui propose une livraison collaborative des courses passées en drive grâce à un particulier, un voisin par exemple. La startup vient d'annoncer qu'elle va passer la vitesse supérieure : d'ici un an, sa solution devrait être disponible dans 500 drives de l'enseigne E.Leclerc. Des tests avec le leader de la grande distribution étaient déjà en place dans certains magasins de l'Ouest de la France depuis quelques mois. "Ce partenariat prend encore plus de force au regard d'un second confinement", précise Shopopop dans un communiqué, permettant au distributeur de proposer une nouvelle solution de livraison à ses clients, sur un nombre conséquent de points de vente.

Au printemps dernier, la solution de la startup est déjà présente dans plus de 800 supermarchés en France. Après un premier test de six mois dans huit magasins de Bordeaux, Intermarché avait signé un accord cadre avec Shopopop pour déployer sa solution dans toute la France. "Nous sommes très bien implantés chez Intermarché et Système U, parfois à plus de 50%", confiait Johan Ricaut, co-fondateur de la startup, en juillet dernier à Business Insider France. Shopopop dénombrait à l'époque 342 000 utilisateurs inscrits sur sa plateforme, et la barre des 500 000 commandes venait d'être franchie. Nul doute que l'accord signé avec l'enseigne Leclerc, ainsi que le second confinement, vont rapidement faire augmenter ces chiffres.

À lire aussi — Les rayons non-essentiels qui ferment dans les supermarchés et ceux qui restent ouverts

Pour bénéficier de la livraison collaborative proposée par la startup, il vous faut passer une commande traditionnelle par le drive de votre distributeur préféré. Au moment du choix de la livraison, si le service existe dans le magasin choisi, la livraison via Shopopop sera alors proposée dans les options. Un particulier, un voisin par exemple, inscrit sur la plateforme, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment des supermarchés contournent l’interdiction de vendre des produits ‘non-essentiels’ en prenant des commandes sur place
Pourquoi dit-on que les femmes travaillent gratuitement à partir de ce jeudi 4 novembre
Le confinement durerait plus d'un mois si l'on se base sur la récession prévue par le gouvernement
Voici le manoir d'enfance de Richard Branson, qui vient d'être mis en vente pour 4,4 M€
Primark ne veut toujours pas lancer son site de vente en ligne malgré la crise