Marchés français ouverture 6 h 45 min
  • Dow Jones

    31 253,13
    -236,94 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 388,50
    -29,66 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0582
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • BTC-EUR

    28 607,16
    +1 155,63 (+4,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,30
    +21,07 (+3,23 %)
     
  • S&P 500

    3 900,79
    -22,89 (-0,58 %)
     

50 personnes de la société civile sont sous protection policière

“Une prison ambulante” : c’est ainsi que Zineb El Rhazoui décrivait sa vie sous protection policière au Monde. L’ancienne journaliste de Charlie Hebdo est en effet protégée par les services de l’Etat depuis les attentats de 2015. L’essayiste fait donc partie des quelques membres de la société civile sous protection policière. Elle n’est pas la seule : d’autres personnalités comme le professeur Didier Lemaire ou encore la journaliste Ophélie Meunier ont été mises sous protection, après avoir reçu des menaces.

Dans une question au gouvernement, le député Les Républicains de la Loire Dino Cinieri* a souhaité connaître le nombre exact de personnes bénéficiant de cette protection “année par année depuis 2012”, ainsi que “le coût (...) pour les finances publiques” du dispositif. Dans sa réponse, le ministère de l’Intérieur a d’abord rappelé le fonctionnement du Service de la protection (SDLP), créé en 2013, et dont 700 des 1.400 agents sont dédiés à la protection des personnes.

50 personnes protégées

Si l’instance a vocation à protéger les “plus hautes personnalités politiques et publiques” comme on peut le lire sur son site web, le gouvernement explique que depuis les attentats de 2015, “la protection des personnalités issues de la 'société civile', a pris une part croissante dans le volume global des personnalités protégées”. Ainsi, au 31 juillet 2021, 50 personnalités issues de la société civile étaient sous protection policière. Un groupe essentiellement composé “de magistrats, de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'économie du Sri Lanka au bord de "l'effondrement complet", avertit la banque centrale
Covid-19 : Olivier Véran annonce la fin du masque dans les transports en commun
La mairie de Puy-en-Velay accusée d'avoir truqué un marché public pour plaire à Laurent Wauquiez
Guerre en Ukraine : Kiev a tenté de désorganiser la vente d'alcool en Russie
Budget, Rafale, chars… la Cour des comptes dresse l’inventaire des armées françaises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles