La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 401,01
    -413,22 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

50 millions de primo-vaccinés fin août ? "objectif atteignable", selon le ministère de la Santé

·2 min de lecture

Malgré un ralentissement, le gouvernement maintient son objectif de 50 millions de vaccinés avec une première dose à la fin août, qu'il juge "atteignable".

En dépit d'un ralentissement des prises de rendez-vous, le gouvernement maintient avec une première dose à la fin août, qu'il juge "atteignable" grâce à un "effet rebond" escompté à l'approche de la rentrée. "On est à 46,5 millions de primo-vaccinés, il nous manque 3,5 millions pour arriver à l'objectif", disait on mardi au ministère de la Santé, lors d'un point sur la vaccination.

Le ministère a admis qu'il y avait eu "un ralentissement" la semaine passée (du 9 août) avec 3,1 millions d'injections contre 3,5 millions la semaine précédente, dont 1,5 millions de primo-injections. Selon le ministère, "il y a environ contre 150.000 au début du mois". Pour la plateforme de réservation Doctolib, le cap des 50 millions sera atteint le 4 septembre contre le 29 ou 30 août, estimé précédemment.

Il s'agit d'un "fléchissement, d'un essoufflement" mais "pas d'un effondrement car il y a encore un nombre très conséquent de Français qui souhaitent se faire vacciner", selon le ministère. Les autorités y voient le contrecoup de "l'effet de boost des annonces présidentielles" de la mi-juillet sur l'obligation vaccinale des soignants et la généralisation du pass sanitaire.

Parvenir à 86% de plus de 12 ans primo-vaccinés est "un objectif très ambitieux", c'est "un défi collectif, mais atteignable", a-t-on ajouté de même source, en précisant: "on a les doses, les créneaux, et une demande de primo-vaccination qui, même si elle ralentit, continue d'être importante". "Il suffirait d'un petit effet rebond la semaine prochaine", a ajouté la même source, en évoquant les moteurs possibles d'une reprise.

La vaccination pour les adolescents

La rentrée scolaire de début septembre "pourrait inciter des Français à sauter le pas", avec notamment l'enjeu de (avec déjà 52% des 12/17 ans ayant reçu une première dose). L'Education nationale va se mobiliser afin "de ramener vers la vaccination les ados issus de familles réticentes ou hésitantes, en tout cas pas pro-actives", a-t-on expliqué au minis[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles