La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 737,24
    +510,21 (+1,45 %)
     
  • Nasdaq

    15 694,03
    +468,88 (+3,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1251
    -0,0036 (-0,32 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    45 335,00
    +1 464,59 (+3,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 313,19
    -8,09 (-0,61 %)
     
  • S&P 500

    4 687,73
    +96,06 (+2,09 %)
     

Les 50 ans du premier microprocesseur Intel

·1 min de lecture

En novembre 1971, voilà tout juste 50 ans, Intel démarrait une révolution technologique en lançant le tout premier microprocesseur grand public. Aujourd’hui les microprocesseurs sont omniprésents, dans les smartphones, les voitures, et même les appareils auditifs et vêtements connectés. Lors de son lancement, le 4004 n’était pas tant remarquable par sa puissance. Les ordinateurs de l’époque étaient bien plus rapides. Ce qui était révolutionnaire, c’était d’intégrer toutes ses fonctions sur une seule puce minuscule, de la taille d’un ongle humain.

La conception du 4004 a commencé en 1969, quand l’entreprise japonaise Nippon Calculating Machine Corp a demandé à Intel de lui fabriquer des circuits intégrés pour un prototype de calculatrice. Le Busicom 141-PF devait au départ intégrer 12 puces, mais trois employés d’Intel, Marcian Hoff, Stan Mazor et Federico Faggin, ont réussi à réduire ce chiffre à quatre, dont le 4004.

Le microprocesseur Intel 4004 a été inventé pour la calculatrice Busicom 141-PF. © Intel
Le microprocesseur Intel 4004 a été inventé pour la calculatrice Busicom 141-PF. © Intel

Le 4004 était équivalent à un ordinateur de 167 m²

« Le 4004 était tellement révolutionnaire qu’il a fallu environ cinq ans à Intel pour apprendre aux ingénieurs comment construire de nouveaux produits autour des microprocesseurs », a indiqué Stan Mazor. Ce premier microprocesseur 4 bits fonctionnait à une fréquence de 750 kilohertz, et était capable d’exécuter 92.600 opérations par seconde. C’est une puissance similaire à celle de l’ENIAC, le premier ordinateur moderne qui occupait une surface totale de 167 m² et pesait 30 tonnes.

Intel sortira l’année suivante le 8008, une version 8 bits, puis son successeur le 8080. Ces deux puces permettront la construction des premiers micro-ordinateurs et le lancement de l’ère informatique grand public.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles