La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 051,05
    -378,83 (-1,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 292,36
    -169,14 (-1,48 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0512
    -0,0019 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 267,06
    -29,34 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,68
    -7,53 (-1,83 %)
     
  • S&P 500

    4 013,74
    -57,96 (-1,42 %)
     

Plus de 50 abstracts du solide portefeuille d'oncologie d'Incyte seront présentés lors du 64e congrès annuel de l'ASH

- La session scientifique plénière présentera INCA033989, l'anticorps monoclonal ciblant le CALR antimutation découvert par Incyte

- Présentation des données de trois études LIMBER de la Société évaluant le ruxolitinib en association avec parsaclisib et ses inhibiteurs ALK2 et BET

- Incyte tiendra un événement présentiel pour les analystes et les investisseurs le dimanche 11 décembre 2022, de 20h00 à 21h30 CT pour parler des présentations de données clés à l'ASH

WILMINGTON, Delaware, November 04, 2022--(BUSINESS WIRE)--Incyte (Nasdaq:INCY) présentera des données de son portefeuille d'oncologie lors du 64e congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH 2022), du 10 au 13 décembre 2022, à la Nouvelle-Orléans et virtuellement. Plus de 50 abstracts sur les composés d'Incyte seront présentés, soulignant son portefeuille robuste et ses programmes de développement clinique.

"Les données qui seront présentées à l'ASH illustrent la profondeur et les progrès scientifiques réalisés dans plusieurs de nos programmes clés, notamment ruxolitinib (Jakafi®), parsaclisib, tafasitamab (Monjuvi®/Minjuvi®), pemigatinib (Pemazyre®), ainsi que de nos études LIMBER, qui évaluent de nouvelles cibles et stratégies de combinaison afin d'étendre les options thérapeutiques pour les patients atteints de néoplasmes myéloprolifératifs (NMP) et de maladie du greffon contre l'hôte (MGCH)", déclare Peter Langmuir, M.D., vice-président du groupe, Oncology Targeted Therapeutics, Incyte. "En particulier, la session scientifique plénière de l'ASH présentera INCA033989, un anticorps monoclonal ciblant le CALR antimutation découvert par Incyte. En outre, une étude de combinaison évaluant ruxolitinib avec parsaclisib fera l'objet d'une présentation orale, et deux études évaluant ruxolitinib avec INCB000928 et INCB057643, nos inhibiteurs d'ALK2 et de BET, respectivement, seront également présentées. Ces présentations souligneront l'avancée de notre portefeuille et de notre approche exhaustive dans l'identification de nouveaux traitements potentiels pour les patients atteints de cancer."

Présentations d'abstracts clés de programmes développés par Incyte et en partenariat:

Session scientifique plénière

INCA033989

Découverte d'INCA033989, un anticorps monoclonal qui antagonise de manière sélective la fonction oncogénique la calréticuline mutée dans les néoplasmes myéloprolifératifs (NMP) (Abstract n°6. Session scientifique plénière: thèmes et chemins de maladies hématologiques: recherche, maladies, thérapies, affections malignes myéloïdes. Dimanche 11 décembre, 15h00 EST)

Présentations orales

LIMBER (NMP)

Efficacité et innocuité du traitement d'ajout du parsaclisib au ruxolitinib chez les patients atteints de myélofibrose avec réponse sous-optimale au ruxolitinib: résultats finaux d'une étude de Phase 2 (Abstract n°236. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: dernières données pour les thérapies ciblées en association et émergentes dans la myélofibrose. Samedi 10 décembre, 15h15 EST)

Ruxolitinib (maladie du greffon contre l'hôte, MGCH)

Ruxolitinib chez les patients pédiatriques atteints de la maladie du greffon contre l'hôte non précédemment traitée ou réfractaire aux stéroïdes: conclusions préliminaires pour l'étude REACH 4 Phase 1/21 (Abstract n°572. Session: 722. Allogreffe: MGCH aiguë et chronique, reconstitution immunitaire: avancées cruciales dans la prise en charge de la MGCH. Dimanche 11 décembre 2022, 13h15 EST)

Ruxolitinib (NMP)

Siremadline, un inhibiteur humain double minute-2 (HDM2), ajouté au ruxolitinib après une réponse sous-optimale au ruxolitinib seul chez les patients atteints de myélofibrose: résultats de la partie 1 de l'étude ADORE de Phase 1/21 (Abstract n°239. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: dernières données pour les thérapies ciblées en association et émergentes dans la myélofibrose. Samedi 10 décembre 2022, 16h00 EST)

Tafasitamab

Négativité MRM en tant que critère d'évaluation substitutif potentiel après un traitement contre le LDGCB de première intention: analyse combinée et implications pour la conception d'essai clinique2 (Abstract n°322. Session: 627. Lymphomes agressifs: clinique et épidémiologique: pronostic et stratification des risques du LNH à cellules B agressif. Samedi 10 décembre, 17h45 EST)

Ponatinib

Mise à jour à trois ans de l'essai OPTIC: une étude à optimisation de dose sur 3 doses de démarrage du ponatinib3 (Abstract n°620. Session: 632. Leucémie myéloïde chronique: clinique et épidémiologique: réponse à plus long terme, taux de fécondité, grossesse et disparités. Dimanche 11 décembre, 17h45 EST)

Itacitinib

Itacitinib et corticostéroïdes en tant que traitement initial pour la maladie du greffon contre l'hôte: résultats de Phase 1/2 de GRAVITAS-309 (Abstract n°771. Session: 722. Allogreffe: MGCH aiguë et chronique, reconstitution immunitaire: nouvelles thérapies contre la maladie du greffon contre l'hôte. Lundi 12 décembre, 12h00 EST)

Présentations par affiche

Toutes les affiches acceptées dans les sessions Affiches I sont disponibles pour les participants présentiels de 18h30 à 20h30 EST, et pour les participants virtuels de 10h00 à 20h30 EST le samedi 10 décembre. Toutes les affiches acceptées dans les sessions Affiches II sont disponibles pour les participants présentiels de 19h00 à 21h00 EST, et pour les participants virtuels de 10h00 à 21h00 EST le dimanche 11 décembre. Toutes les affiches acceptées dans les sessions Affiches III sont disponibles pour les participants présentiels de 19h00 à 21h00 EST, et pour les participants virtuels de 10h00 à 21h00 EST le lundi 12 décembre.

LIMBER (NMP)

Une étude de Phase 1/2 évaluant INCB000928 en monothérapie ou thérapie combinée avec ruxolitinib (RUX) chez des patients atteints d'anémie causée par myélofibrose (MF) (Abstract n°1714. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche I)

INCB057643 en monothérapie chez les patients atteints de myélofibrose récidivante ou réfractaire: une étude de Phase 1 (Abstract n°4358. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche III)

Ruxolitinib (MGCH)

Traitement précoce vs tardif par ruxolitinib chez des patients atteints de la maladie aiguë du greffon contre l'hôte réfractaire aux stéroïdes: une analyse post hoc de l'étude REACH2 de Phase 3 randomisée (Abstract n°2079. Session: 722. Allogène: MGCH aiguë et chronique, reconstitution immunitaire: Affiche I)

Traitement précoce vs tardif par ruxolitinib chez des patients atteints de la maladie chronique du greffon contre l'hôte réfractaire aux stéroïdes: une analyse post hoc de l'étude REACH3 Phase 3 randomisée (Abstract n°4714. Session: 722. Allogène: MGCH aiguë et chronique, reconstitution immunitaire: Affiche III)

La probabilité d'être en réponse (PBR): un nouveau critère d'évaluation de l'efficacité pour la maladie chronique du greffon contre l'hôte (MGCH) appliqué à l'étude REACH3 évaluant ruxolitinib vs BAT1 (Abstract n°4720. Session: 722. Allogène: maladie aiguë et chronique du greffon contre l'hôte, reconstitution immunitaire: Affiche III)

Ruxolitinib (NMP)

Coûts directs et indirects des patients atteints de néoplasmes myéloprolifératifs (Abstract n°2308. Session: 906. Recherche de résultats, affections malignes myéloïdes: Affiche I)

Caractéristiques et résultats cliniques chez des patients atteints de la maladie de Vaquez recevant du ruxolitinib (RUX) après hydroxyurée (HU): une analyse longitudinale de REVEAL (Abstract n°3031. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche II)

Progression de la maladie et transformation leucémique chez les patients atteints de myélofibrose à faible risque: une analyse de MOST (Abstract n°3039. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche II)

Utilisation en monde réel de ruxolitinib chez des patients atteints myélofibrose ayant présenté une anémie ou une thrombocytopénie aux US Community Practices (Abstract n°3630. Session: 906. Recherche de résultats, affections malignes myéloïdes: Affiche II)

Prédiction de la résistance à la thérapie par hydroxyurée chez des patients atteints de la maladie de Vaquez: une étude par apprentissage machine (PV-AIM)1 (Abstract n°3036. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche II)

Ruxolitinib (LLA apparentée Ph)

Une étude de Phase 2 évaluant ruxolitinib avec chimiothérapie chez des enfants atteints de leucémie lymphoblastique aigüe apparentée au chromosome de Philadelphie (AALL1521/INCB18424-269): caractéristiques biologiques et réponse de maladie résiduelle minime chez des patients atteints d'altérations du chemin JAK réarrangées non-CRLF2 (Abstract n°2725. Session: 614. Leucémies lymphoblastiques aigües: thérapies, à l'exclusion de la greffe et des immunothérapies cellulaires: Affiche II)

Parsaclisib

Innocuité et efficacité de parsaclisib en association avec rituximab, bendamustine + rituximab, ou ibrutinib chez des patients atteints de lymphome à cellules B précédemment traité: analyse d'une étude de Phase 1 d'identification de la dose (CITADEL 112) (Abstract n°4202. Session: 623. lymphome du manteau, folliculaire, et autres lymphomes à cellules B indolents: clinique et épidémiologique: Affiche III)

Tafasitamab

firstMIND: analyse finale d'une étude de Phase 1b, ouverte et randomisée pour évaluer l'innocuité de tafasitamab ou tafasitamab + lénalidomide en plus de R‑CHOP chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B récemment diagnostiqué2 (Abstract n°1619. Session: 626. Essais thérapeutiques prospectifs sur les lymphomes agressifs: Affiche I)

frontMIND: une étude de Phase III, multicentrique, randomisée et en double aveugle évaluant tafasitamab + lénalidomide + R-CHOP vs R-CHOP seul pour le lymphome diffus à grandes cellules B à risque intermédiaire et élevé récemment diagnostiqué2 (Abstract n°2947. Session: 626. Lymphomes agressifs: essais thérapeutiques prospectifs: Affiche II)

L-MIND: une analyse d'innocuité et d'efficacité de tafasitamab chez des patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récidivant/réfractaire (LDGCB R/R) recevant un traitement pendant au moins deux ans2 (Abstract n°2937. Session: 626. Lymphomes agressifs: essais thérapeutiques prospectifs: Affiche II)

Bloquer l'axe CD47-SIRPa optimise la phagocytose à médiation par tafasitamab2 (Abstract n°4185. Session: 622. Lymphomes: translationnel, non génétique: Affiche III)

Un profilage MRM ultra-sensible prédit des résultats pour le LDGCB après une thérapie de première intention avec le tafasitamab en association avec lénalidomide et R-CHOP2 (Abstract n°1519. Session: 621. Lymphomes: translationnel, moléculaire et génétique: Affiche I)

Pemigatinib

FIGHT-203, une étude de Phase 2 en cours évaluant pemigatinib chez des patients atteints de néoplasmes myéloïdes/lymphoïdes (NML) avec réarrangement (MLN-FGFR1) du récepteur 1 du facteur de croissance des fibroblastes (FGFR1): une analyse des réponses cliniques et cytogénétiques examinées centralement chez des patients précédemment traités (Abstract n°1732. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche I)

Néoplasmes myéloïdes/lymphoïdes (NML) avec réarrangement (MLN-FGFR1) du récepteur 1 du facteur de croissance des fibroblastes (FGFR1): une étude de cohorte rétrospective en monde réel aux États-Unis (Abstract n°3048. Session: 634. Syndromes myéloprolifératifs: clinique et épidémiologique: Affiche II)

Pour plus d'informations sur le congrès, veuillez consulter le site web de l'ASH: https://www.hematology.org/meetings/annual-meeting. Cette événement présentiel sera diffusé virtuellement et l'accès à la plateforme virtuelle de la réunion est inclus avec l'inscription.

Téléconférence et webdiffusion

Incyte tiendra un événement présentiel pour les analystes et les investisseurs le dimanche 11 décembre 2022, de 20h00 à 21h30 CT (21h00–22h30 ET) pour présenter les présentations de données clés à l'ASH. L'événement sera webdiffusé et pourra être accessible via l'onglet "Events and Presentations" de la section "Investor" d'Incyte.com et son enregistrement sera disponible pendant 90 jours.

Les informations relatives à la téléconférence seront fournies sur notre site web.

À propos de LIMBER

Incyte est un chef de file dans la découverte et le développement de thérapies pour les patients atteints de néoplasmes myéloprolifératifs (NMP) et de maladie du greffon contre l'hôte. Le programme LIMBER (Leadership In MPNs and GVHD BEyond Ruxolitinib) est conçu pour évaluer de multiples stratégies de monothérapie et de combinaison pour améliorer et élargir les traitements pour les patients atteints de néoplasmes myéloprolifératifs et de maladie du greffon contre l'hôte. Le programme porte actuellement sur trois domaines clés: le développement d'une nouvelle formulation de ruxolitinib à prise quotidienne unique; de combinaisons basée sur ruxolitinib avec de nouvelles cibles comme PI3Kδ, BET et ALK2; et de nouvelles options thérapeutiques comme la mutation CALR.

À propos du Jakafi® (ruxolitinib)

Jakafi® (ruxolitinib) est un inhibiteur de JAK1/JAK2 approuvé par la FDA dans le traitement de la maladie de Vaquez chez des adultes ayant présenté une réponse inadaptée ou une intolérance à l'hydroxyurée; chez des adultes atteints de myélofibrose à risque intermédiaire à élevé, notamment une myélofibrose primaire, une myélofibrose post maladie de Vaquez et une myélofibrose post thrombocythémie essentielle; pour le traitement de la MGCH aiguë réfractaire aux stéroïdes chez des patients adultes et pédiatriques âgés de 12 ans et plus; et pour le traitement de la MGCH chronique après échec d'un ou deux traitements systémiques chez des patients adultes et pédiatriques âgés de 12 ans et plus4.

Jakafi est mis sur le marché par Incyte aux États-Unis et par Novartis sous la dénomination Jakavi® (ruxolitinib) en dehors des États-Unis. Jakafi est une marque déposée d'Incyte Corporation. Jakavi est une marque déposée de Novartis AG en dehors des États-Unis.

À propos du Pemazyre® (pemigatinib)

Le Pemazyre est un inhibiteur de kinase indiqué aux États-Unis pour le traitement d'adultes atteints d'un cholangiocarcinome localement avancé ou métastatique non résécable précédemment traités avec fusion ou autre réarrangement du récepteur 2 du facteur de croissance des fibroblastes (FGFR2), tel que détecté par un test approuvé par la FDA*. Cette indication est autorisée dans le cadre d’une procédure accélérée fondée sur le taux de réponse global et la durée de réponse. L'approbation renouvelée pour cette indication pourrait dépendre de la vérification et de la description des avantages cliniques dans un ou plusieurs essai(s) confirmatoire(s).

Le Pemazyre est également le premier traitement ciblé approuvé pour utilisation aux États-Unis pour le traitement d'adultes atteints de néoplasmes myéloïdes/lymphoïdes (NML) récidivants ou réfractaires avec réarrangement du FGFR1.

Au Japon, le Pemazyre est autorisé pour le traitement des patients atteints de cancer des voies biliaires non résécable, caractérisé par un gène de fusion impliquant le récepteur du facteur de croissance des fibroblastes 2 (RFCF2) et récidivant après une chimiothérapie.

En Europe, le Pemazyre est approuvé pour le traitement des adultes atteints de cholangiocarcinome localement avancé ou métastatique avec une fusion ou un réarrangement du récepteur 2 du facteur de croissance des fibroblastes (RFCF2) ayant progressé après au moins une ligne antérieure de traitement systémique.

Le Pemazyre est un puissant inhibiteur oral sélectif des isoformes 1, 2 et 3 du RFCF, ayant montré, lors des études précliniques, une activité pharmacologique sélective contre les cellules cancéreuses présentant des altérations RFCF.

Pemazyre est commercialisé par Incyte aux États-Unis, en Europe et au Japon.

Pemazyre est une marque commerciale d'Incyte Corporation.

* Pemazyre® (pemigatinib) [notice d'emballage]. Wilmington, DE: Incyte; 2020.

À propos du tafasitamab (Monjuvi® / Minjuvi®)

Le tafasitamab est une immunothérapie par anticorps humanisé ciblant le CD19 à fragment Fc modifié. En 2010, MorphoSys a obtenu sous licence les droits exclusifs mondiaux pour développer et commercialiser le tafasitamab de Xencor Inc. Le tafasitamab incorpore un domaine Fc modifié par XmAb®, qui induit la lyse des lymphocytes B par le biais de l'apoptose et d'un mécanisme effecteur de l'immunité cellulaire incluant la cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante des anticorps (ADCC) et la phagocytose cellulaire dépendante des anticorps (ADCP).

Aux États-Unis, Monjuvi® (tafasitamab-cxix) est approuvé par la FDA en association avec le lénalidomide pour le traitement des patients adultes atteints d’un LDGCB récidivant ou réfractaire non spécifié, y compris d'un LDGCB issu d'un lymphome de bas grade, et qui ne sont pas admissibles à une autogreffe de cellules souches (AGCS). Cette indication est autorisée en vertu d’une autorisation accélérée fondée sur le taux de réponse globale. L'approbation renouvelée pour cette indication pourrait dépendre de la vérification et de la description des avantages cliniques dans un ou plusieurs essai(s) confirmatoire(s).

En Europe, Minjuvi® (tafasitamab) a obtenu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché en association avec le lénalidomide, suivi d'une monothérapie par Minjuvi, pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire, non admissibles à une AGCS.

Tafasitamab est en cours d'évaluation clinique en tant qu'option thérapeutique pour le traitement de tumeurs malignes à cellules B dans le cadre de plusieurs essais d'association en cours.

Monjuvi® et Minjuvi® sont des marques déposées de MorphoSys AG. Le tafasitamab est commercialisé conjointement par Incyte et MorphoSys sous la marque MONJUVI® aux États-Unis, et commercialisé par Incyte sous la marque Minjuvi® en Europe et au Canada.

XmAb® est une marque déposée de Xencor, Inc.

À propos des comprimés d'Iclusig® (ponatinib)

Le ponatinib (Iclusig®) cible non seulement le BCR-ABL natif, mais aussi ses isoformes porteurs de ces mutations qui confèrent une résistance au traitement, notamment la mutation T315I, qui a été associée à une résistance à d'autres ITK homologués.

Dans l'UE, Iclusig est approuvé pour le traitement des patients adultes atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) en phase chronique, en phase accélérée ou en phase blastique, qui sont résistants au dasatinib ou au nilotinib; qui sont intolérants au dasatinib ou au nilotinib et pour lesquels un traitement ultérieur par imatinib n'est pas adéquat sur le plan clinique; ou qui souffrent de la mutation T315I, ou qui reçoivent le traitement pour patients adultes atteints de leucémie lymphoblastique aiguë à chromosome Philadelphie positif (LLA Ph+) qui sont résistants au dasatinib; qui sont intolérants au dasatinib et pour lesquels un traitement ultérieur par imatinib n'est pas adéquat sur le plan clinique; ou qui souffrent de la mutation T315I.

Cliquez ici pour consulter le résumé des caractéristiques du produit d'Iclusig pour l'UE.

Incyte dispose d’une licence exclusive de Takeda Pharmaceuticals International AG pour commercialiser le ponatinib dans l’Union européenne et dans 29 autres pays, dont la Suisse, le Royaume-Uni, la Norvège, la Turquie, Israël et la Russie. Iclusig est commercialisé aux États-Unis par Millennium Pharmaceuticals, Inc., une filiale en propriété exclusive de Takeda Pharmaceutical Company Limited.

À propos d'Incyte

Incyte est une société biopharmaceutique mondiale basée à Wilmington, dans le Delaware, qui se concentre sur la recherche de solutions aux besoins médicaux graves non satisfaits grâce à la découverte, au développement et à la commercialisation de produits thérapeutiques exclusifs. Pour plus d’informations sur Incyte, rendez-vous sur Incyte.com et suivez @Incyte.

Énoncés prospectifs

À l’exception des données historiques, les sujets abordés dans ce communiqué de presse, y compris les déclarations relatives à la présentation de données du portefeuille de développement clinique d'Incyte, au fait de savoir si ou quand le développement de composés ou de combinaisons sera approuvé ou commercialement disponible pour une utilisation chez l'humain dans le monde en dehors des indications déjà approuvées dans des régions spécifiques, et l'objectif d'Incyte d'améliorer la vie des patients, contiennent des prévisions, des estimations et d’autres énoncés prospectifs.

Ces énoncés prospectifs sont basés sur les attentes actuelles d'Incyte et sont soumis à des risques et incertitudes susceptibles d’entraîner des différences substantielles entre les résultats réels, y compris des développements imprévus et des risques liés à: des retards imprévus; la poursuite de la recherche et du développement et des résultats d’essais cliniques éventuellement infructueux ou insuffisants pour répondre aux normes réglementaires applicables ou justifier un développement continu; la capacité d’inscrire un nombre suffisant de sujets à des essais cliniques; les effets de la pandémie de COVID-19 et les mesures pour faire face à la pandémie sur les essais cliniques, la chaîne d’approvisionnement, les autres fournisseurs tiers et les opérations de développement et de découverte d'Incyte et ses partenaires; les décisions prises par la FDA américaine et d’autres autorités réglementaires en dehors des États-Unis; l'efficacité et l'innocuité des produits d'Incyte et ses partenaires; l'acceptation des produits d'Incyte et ses partenaires par le marché; la concurrence sur le marché; les exigences en matière de vente, de commercialisation, de fabrication et de distribution; et d’autres risques détaillés périodiquement dans les rapports déposés par Incyte auprès de la Securities and Exchange Commission, y compris son rapport annuel et son rapport trimestriel clos sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos au 30 septembre 2022. Incyte décline toute intention ou obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs.

1 Abstract parrainé par Novartis
2 Abstract parrainé par MorphoSys
3 Abstract parrainé par Takeda
4 Comprimés de Jakafi (ruxolitinib): informations posologiques. Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221103005880/fr/

Contacts

Médias
Catalina Loveman
+1 302 498 6171
cloveman@incyte.com

Investisseurs
Christine Chiou
+1 302 274 4773
cchiou@incyte.com