Marchés français ouverture 4 h 20 min
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1715
    -0,0016 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    24 114,19
    -806,57 (-3,24 %)
     
  • BTC-EUR

    39 451,22
    -1 782,64 (-4,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 154,46
    -71,07 (-5,80 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     

5 sites scientifiques superbes qui rejoignent le patrimoine mondial de l'Unesco

·2 min de lecture

Depuis 1978, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco se réunit, une fois par an, afin d’intégrer de nouveaux biens à leur célèbre Liste. Sciences et Avenir vous propose de découvrir 5 sites scientifiques, issus de la sélection de cette année.

Passionné de lieux de science ? Retrouvez en juillet-août 2021, dans tous les points de vente habituels, le mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°893 dédié aux "".

En juillet 2021, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco s’est réuni pour la 44e fois, afin de compléter la célèbre , qui rassemble des biens culturels et naturels à l’intérêt exceptionnel. Ce rendez-vous annuel n’ayant pas pu avoir lieu l’année dernière, à cause de la pandémie, le comité a dû se prononcer sur un nombre important de candidatures : les 18 candidats de 2021 se sont agrégés aux 24 de 2020. Parmi les heureux reçus, la rédaction de Sciences et Avenir a retenu 5 sites à l’intérêt scientifique notoire.

1) Le phare de Cordouan en France

Cocorico ! Aux côtés de Nice et Vichy, le phare de Cordouan fait son entrée sur la liste du patrimoine mondial. Financé par Henri III et Henri IV, le phare de Cordouan veille sur la Gironde depuis la fin du 16e siècle. Son architecture unique, fruit de l’influence des édifices antiques mais aussi contemporains (notamment espagnols et italiens) fait de lui un symbole du pouvoir monarchique. Mais le phare est aussi un haut-lieu d’histoire des sciences et des techniques. Au 19e siècle, Cordouan devient un lieu d’expérimentation grandeur nature pour les ingénieurs qui tentent d’améliorer les éclairages des phares. C’est ici qu’Augustin Fresnel teste sa lentille à échelons en 1823... Et la "lentille de Fresnel" est le système qui est encore utilisé dans la plupart des phares aujourd’hui !

Crédits : Gilles Vilquin / DRAC Nouvelle-Aquitaine / Unesco

Pour en savoir plus :

2) Le chemin de fer transiranien

De la mer Caspienne au golfe Persique, ce chemin de fer s’étend sur près de 1.400 km. Achevée en 1938, sa construction a dû relever tous les défis : traverser deux chaînes de montagne, des rivières, des forêts, le tout en s’adaptant aux conditions climatiques changeantes d’une aire à l’autre. Pour ce faire, plus de 300 ponts et plus de 200 tunnels ont été c[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles