La bourse est fermée

5 formations au top pour (mieux) gérer la pression

Gagner en sérénité, alléger sa charge cognitive, préserver son équilibre, cela s'apprend. Qu’elles utilisent des approchés issus des techniques de développement personnel ou des neurosciences, de plus en plus de formations se proposent d’agir sur notre activité mentale. Tour d'horizon.

1. Anticiper pour agir face à la pression du quotidien

La promesse de cette formation certifiante, éligible au CPF : réduire le stress lié à la surchage de travail et à la pression de l'urgence. Un beau programme qui commence par un autodiagnostic en vidéo pour établir ses priorités. Au-delà des deux jours de formation en présentiel, les participants bénéficient de conseils à distance pendant sept semaines. Les contenus du stage sont également accessibles par téléphone. De multiples plateformes donc, pour une formation pluridisciplinaire qui fournit de nombreux outils et méthodes pour alléger la pression, faire face aux imprévus et rester clairvoyant avec soi-même et son équipe. On recommande l’entraînement aux «crises de calme».

Qui ? Cegos Paris Toulouse, Nantes, Lyon, Lille, cegos.fr Durée : deux jours au centre de formation et des activités à distance. Combien ? 1.315 euros H.T.

2. Rester efficace dans un monde hyperconnecté

Une formation courte pour apprendre à ménager son cerveau face aux sollicitations. Le but : identifier les facteurs de dérégulation de la charge mentale et établir des modes de travail plus respectueux du fonctionnement de son cerveau. Les stagiaires ressortent avec une liste d'expérimentations à mener sur le rythme de travail, les temps de pause, la façon de gérer ses e-mails… L'agence propose également des modules en ligne de mises en situation pour prendre conscience des limites de notre cerveau.

Qui ? L'agence de conseil en sciences cognitives Cog'x, cogx.fr Durée : une journée. Combien ? Sur devis.

>> Notre test psycho - Comment réagissez-vous face à la pression ?

3. Alléger sa charge mentale professionnelle

Mieux s'organiser afin de ménager son système nerveux,

(...) Cliquez ici pour voir la suite