La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 850,60
    +3,00 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    26 932,12
    +93,82 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

5 choses à savoir sur SEB

·7 min de lecture
5 choses à savoir sur SEB (Crédit : REUTERS/Stephane Mahe)
5 choses à savoir sur SEB (Crédit : REUTERS/Stephane Mahe)

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 73e épisode, zoom sur le leader français du petit électroménager dans le monde et l'inventeur de la célèbre cocotte-minute, qui aura bientôt 70 ans : SEB.

1 - La petite entreprise familiale devenue numéro 1 mondiale

C'est à Selongey, petite bourgade bourguignonne située non loin de Dijon, que Seb a vu le jour en 1857. Antoine Lescure, rétameur ambulant, y ouvre son petit atelier dans lequel il fabrique des ustensiles de cuisine. L’artisan fonde sans le savoir l’actuel leader mondial du petit électroménager. Son fils, Jean, reprend le flambeau et donne une nouvelle impulsion à la petite entreprise en abandonnant progressivement le commerce de quincaillerie pour investir sur la presse à emboutir, un outil révolutionnaire acheté lors de l’Exposition universelle de 1900, à Paris. La mécanisation de la production devient alors possible. Mais il faut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale et l’arrivée des "trente glorieuses" pour voir SEB prendre une autre dimension et s’imposer dans le quotidien des Français. À cette époque, l’entreprise adopte son nom définitif : la Société d’Emboutissage de Bourgogne (SEB).

Danone, Bic, Gifi… : Retrouvez tous nos épisodes ici

En 1953, le groupe français lance sa cocotte-minute et révolutionne la cuisine. Porté par cet énorme succès commercial, il enchaîne les réussites et grignote des parts de marché. Conséquence : Seb rachète alors ses concurrents Tefal, Calor, Rowenta, Krups et Moulinex pour ne citer qu’eux. Au milieu des années 70, l’entreprise devient le numéro un européen du petit équipement domestique. Jamais rassasiée, la société part à l’assaut des pays émergents avec un leitmotiv : racheter des marques locales sans changer leur nom pour ne pas perdre le consommateur. Une recette qui fonctionne à merveille. 165 ans après sa création à Selongey, le géant tricolore basé à Écuilly, près de Lyon, compte 42 sites industriels dans le monde dont 11 en France.

2 - La cocotte-minute est son produit emblématique

Il suffit souvent d’une simple trouvaille pour changer le destin d’une entreprise. Que seraient Bic sans son stylo Cristal, McDonald’s privé de son Big Mac et Apple dépourvu de son iPhone ? En 1953, SEB lance le produit qui fera sa renommée, la Super-cocotte. Son prix deux fois inférieur à la moyenne du marché et sa grande sécurité lui permettent de s’imposer dans tous les foyers où son "tchou-tchou" caractéristique agace les familles autant qu’il intrigue. La reine des cuisines au chant si singulier, qui fêtera ses 70 ans l'année prochaine, s’est vendue à ce jour à plus de 75 millions d’exemplaires dans le monde.

Dès le début, les consommateurs sont conquis : 130 000 pièces écoulées en 1954, 500 000 en 1960 et plus de 800 000 en 1965. Pour le groupe, le livre de recettes qui accompagne toujours l’appareil a joué un grand rôle dans cette success-story. "Au départ, on ne trouve que quelques recettes, comme le bœuf bourguignon, qui cuit en une heure au lieu de quatre", rappelle en 2013 Marie-Pierre Perdreau, chef de produit international chez Seb. Avec ce produit, l’entreprise se lance aussi pour la première fois dans la publicité. La fameuse cocotte-minute acte le point de départ de toute une lignée d’appareils électroménagers.

3 - SEB dit merci à… Oprah Winfrey

Quelle entreprise n’a jamais rêvé d’un énorme coup de pub gratuit sur les réseaux sociaux de la part d’une star mondiale ? Ce bonheur, Seb l’a connu en 2013. Cette année-là, la star de télévision américaine Oprah Winfrey déclare sa flamme à la friteuse sans huile T-Fal Actifry, du groupe français. "Cette machine... T-Fal Actifry a changé ma vie", s’est enflammée la papesse du petit écran outre-Atlantique, s'affichant en photo avec l’appareil pour ses millions d’abonnés sur Twitter et Instagram. "Et ils ne m'ont pas payée pour le dire", assure-t-elle. Dans un autre tweet, la présentatrice indique qu'elle a réalisé tout un plat de frites avec une cuillerée d'huile. "Délicieux avec mon burger végétarien", ajoute-t-elle.

Pour le groupe français, ces messages vus par des millions de potentiels futurs clients sont évidemment un cadeau tombé du ciel dans un marché américain encore perfectible. "Tout est à faire dans ce pays, et le coup de pouce d’Oprah est absolument fantastique, car c’est une personne très connue pour sa motivation sur l’alimentation", se réjouit à l’époque Jean-Pierre Lac, le directeur général adjoint de Seb, sur BFM Business.

Si rien n’était préparé, l’entreprise française avait quand même pris soin d’envoyer le produit à Oprah Winfrey. "On savait qu’Oprah Winfrey était quelqu’un de très intéressée, qui organise des séminaires, etc. Tout naturellement, nous lui avions communiqué le produit, comme on le fait dans d’autres pays. Mais elle le dit elle-même, elle n’a pas été payée pour cela, elle l’a fait spontanément", justifie le dirigeant.

4 - Des friteuses aux vélos électriques

Le Covid a démontré que les entreprises qui savaient sortir de leur zone de confort pour se réinventer étaient souvent celles qui réussissaient le mieux. Dans de registre, Seb n’a rien à envier à personne car le groupe s’est lancé en 2020 dans la fabrication de vélos électriques entre les poêles, les cafetières et les appareils connectés. Le vélo baptisé Angell est assemblé dans l’usine SEB, à Is-sur-Tille au Nord de Dijon.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

L’idée est née d’un partenariat avec le Bourguignon Marc Simoncini, connu pour être le fondateur de Meetic. Passer de la mythique cocotte-minute ou de la friteuse aux vélos électriques n’a pas effrayé le groupe français. "Avec Angell, nous sommes heureux de pouvoir mettre à disposition notre savoir-faire industriel pour la fabrication et l’industrialisation en France d’un projet d’avenir. L’innovation et l’entrepreneuriat sont des valeurs fortes du groupe SEB depuis sa création, tout comme Angell", a expliqué Thierry de La Tour d’Artaise, PDG du groupe SEB et gendre de la famille Lescure.

5 - Parmi les entreprises où il fait bon travailler

À une période où le bien-être au travail devient un véritable sujet de société, ce genre de classement est toujours scruté de près. Le groupe SEB fait partie en 2021 du palmarès des 25 entreprises où il fait bon travailler en Europe, d’après le classement établi par Great Place To Work.

La crise du Covid-19 a semble-t-il été bien gérée du point de vue des salariés puisque trois-quart des sondés disent "apprécier" la contribution citoyenne de leur entreprise. Pour faire face à la panndémie, "la signature d’un accord avec les partenaires sociaux portant sur la possibilité de donner des jours de congés" a par exemple été trouvé. Cet acquis a permis d'aider financièrement 872 salariés entre mars et juin 2020 à hauteur de 333 euros pour chacun d'entre eux. Sur la même période et en guise d’exemple, plusieurs dirigeants du groupe ont accepté de baisser leur rémunération de 20 à 25%. Frappé de plein fouet par la crise sanitaire comme l'ensemble des grands industriels, le fabricant français du petit électroménager est néanmoins parvenu à limiter la casse.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Bic

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles