La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 325,41
    +360,82 (+1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

5 choses à savoir sur Lonely Planet

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 92e épisode, intéressons-nous au leader mondial des guides de voyage : Lonely Planet.

1 - Lonely Planet, un demi-siècle d’existence

Si on dit que les voyages forment la jeunesse, ils peuvent aussi changer le cours de votre vie. En 1972, Tony et Maureen Wheeler, tout juste mariés et épris de liberté, ont un rêve fou : rallier Londres à Sydney par la route en passant par l’Asie. À l’époque, les deux hippies suivent la mode du trip oriental (le "Hippie Trail") pour les jeunes désillusionnés par la société occidentale et étouffés par les conventions. Les deux amoureux traversent la Turquie, l’Afghanistan (destination phare des hippies entre les années 1950 et 1970), le Pakistan, l’Inde, le Népal, la Thaïlande et la Malaisie. Les jeunes mariés britannico-australiens arrivent à leur destination finale en décembre 1972, neuf mois plus tard, complètement fauchés. "Il nous restait 27 cents. Nous étions un peu à court d'argent", plaisantera en 2014 Tony Wheeler auprès du magazine Forbes.

Peu enclins à revenir à Londres, Tony et Maureen Wheeler mettent sur papier leurs notes autant pour donner leurs bons plans que pour répondre aux interrogations de leurs proches dans un recueil intitulé "Across Asia on the Cheap" (À travers l’Asie à bon marché", en français). "Maureen avait pris des notes dans un carnet tout au long du voyage et ils se sont aperçus que rien n’existait de ce genre, raconte à Libération le directeur des éditions françaises, Didier Férat. Ils ont donc auto-édité ce petit carnet et c’est devenu un best-seller local." Le premier guide Lonely Planet, devenu au fil des ans le symbole du tourisme de masse et standardisé, est né. Le second livre "South-East Asia on a Shoestring" ("L'Asie du Sud-Est à petits prix", en français) rencontre le même succès. Pourquoi Lonely Planet ? Le nom est issu des paroles revisitées d'une chanson de Joe Cocker, Space Captain.

Tony et Maureen Wheeler, les fondateurs de Loney Planet (Crédit : Golding/Fairfax Media via Getty Images)
Tony et Maureen Wheeler, les fondateurs de Loney Planet (Crédit : Golding/Fairfax Media via Getty Images)

2 - Le Covid lui a permis de se réinventer

Après un effondrement des ventes en 2020 en raison de l’arrêt du tourisme mondial, Lonely Planet suit les nouvelles tendances du voyage. Le plus célèbre des guides de voyage dans le monde a depuis mis l’accent sur le local, le vélo et le tourisme responsable pour répondre aux nouvelles attentes des voyageurs. Lonely Planet assure par exemple avoir "énormément développé" son catalogue sur la France avec de nouvelles destinations comme les Pyrénées qui s’est "extrêmement bien vendu", selon Didier Férat interrogé par Le Figaro Live à l’occasion des 50 ans de Lonely Planet.

Air France, easyJet, Ryanair… Retrouvez tous nos épisodes ici

Face au boom du vélo en France, les éditions françaises du guide australien ont voulu surfer sur cet engouement avec la sortie d’un guide dédié à cette pratique "100 week-ends à vélo en France". Dans chaque guide sur la France, Lonely Planet propose aussi un cahier détachable avec les plus belles randonnées à vélo dans la région. "Pour ces guides, nous avons envoyé spécifiquement des gens qui ont fait l'itinéraire à vélo. Il y a à la fois le niveau de difficulté mais aussi les obstacles que l'on peut rencontrer sur le parcours, la puissance du vent. C'est vraiment très concret", estime Didier Férat.

Enfin, de plus en plus de vacanciers veulent un tourisme plus responsable et ainsi zapper l’avion. L'éditeur de guide de voyage Lonely Planet a concocté 80 itinéraires pour découvrir le monde sans mettre le pied dans un aéroport. "Se réveiller dans un train, quelque part en Europe, est certainement l’un des plus grands plaisirs pour un voyageur (...) Oubliez donc les contrôles de sécurité et le stress de prendre l’avion", écrivent les auteurs au début du guide. Vous trouverez le détail de votre empreinte carbone pour chaque voyage emprunté.

3 - Quand Lonely Planet choque la Suisse

La relation entre le célèbre guide touristique et la placide confédération helvétique a pris une tournure étonnante en 2018. La faute à un passage particulièrement piquant et nuisible à l’image de la Suisse dans les pages du Lonely Planet. Au chapitre "Dangers et désagréments", on pouvait lire la mention suivante : "La police suisse n’est pas très visible, mais a la réputation d’effectuer des fouilles de rue aléatoires sur des personnes d’origine ou d’apparence non européennes." Une accusation assumée alors par le responsable de la destination Suisse : "Nos rédacteurs écrivent sur la base de leurs propres expériences sur le terrain et celles de voyageurs et d’habitants qu’ils rencontrent." Face au tollé, le paragraphe controversé a été supprimé de tous les guides sur la Suisse en 2019.

4 - Leader du marché dans le monde, mais pas en France

Si Lonely Planet est premier éditeur de guides de voyage dans le monde et leader dans de nombreux pays (Australie, États-Unis…), ce n’est pas le cas de la France où le Guide du routard règne en maître depuis 50 ans. Pour parvenir à doubler son concurrencent dans l’Hexagone, Lonely Planet a l’immense avantage de pouvoir compter sur l'impressionnante collection en anglais de la maison-mère, soit plus de 650 titres dans la langue de Shakespeare. L'édition française n’existe, elle, que depuis près de trois décennies (juin 1993). Dans ces conditions, Lonely Planet veut à tout prix se différencier de son concurrent français.

"Nous avons une espèce d'obsession pour la rigueur, l'information extrêmement précise. On peut aller jusqu'à donner au lecteur les horaires de trains ! Il est vrai que nous disposons de gros moyens pour enquêter. Le travail d'un rédacteur parti sur une destination peut en effet être traduit en plusieurs langues, anglais, français, espagnol, etc", explique son ex-directrice, Frédérique Serfati, au Parisien en 2013. Chez Lonely Planet, les guides sont aussi plus fouillés, et donc volumineux. Certains vacanciers adorent ce sens du détail, d’autres ne voient que son format.

Pour conquérir le marché français, le géant australien a aussi progressivement corrigé ses lacunes en ciblant des destinations plébiscitées par les voyageurs français et en développant son offre France/Europe, l’un des points forts du Routard. Malgré tout ces efforts, un seul guide Lonely Planet (Lisbonne) figure parmi les dix meilleures ventes de guides de voyages en 2018.

Leader du marché dans le monde, mais pas en France (Crédit : Getty Images)
Leader du marché dans le monde, mais pas en France (Crédit : Getty Images)

5 - Lonely Planet a sorti un livre pour voyager depuis son canapé

Rappelez-vous, c’était il y a un peu plus de deux ans. Tour à tour, les pays fermaient leurs frontières et les seuls déplacements autorisés consistaient à faire ses courses ou promener son chien. Autant dire que pour voyager, seule l’imagination prévalait. C’est pourquoi il faut saluer la bonne idée de Lonely Planet à l’automne 2020. Le géant du voyage a voulu rendre votre confinement moins éprouvant en sortant un livre totalement gratuit, intitulé "500 façons de voyager dans votre canapé".

“Dévorer des biographies d’aventuriers, admirer les plus beaux paysages transposés au grand écran, découvrir la plongée sous-marine grâce à des chefs-d’œuvre du cinéma, écouter des albums de musiques du monde... Les possibilités ne manquent pas pour nous laisser transporter loin, très loin, sans pour autant quitter son salon”, détaille Lonely Planet.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Air France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles