La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    27 039,54
    +1 982,12 (+7,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +41,45 (+6,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

5 choses à savoir sur Haribo

Cyprien Tardieu
·5 min de lecture
5 choses à savoir sur Haribo

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Dans ce 24e épisode, vous allez tout savoir sur le roi du bonbon : Haribo.

1 - La fraise Tagada, une invention made in France

Dragibus, Ours d’Or, fraise Tagada… On ne présente plus les bonbons qui ont fait la légende de la marque de confiserie allemande. Parmi toutes ces sucreries, l’une d’entre elles a vu le jour il y a plus de cinquante ans. La fraise Tagada, petite boule de guimauve saupoudrée de sucre, au goût de fraise, a été inventée en 1969 par la filiale française de Haribo.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Au départ, les Allemands n’y croient pas mais Eugène Gabel, le mythique fondateur d'Haribo France, est convaincu du succès. Bien lui en a pris puisque la mythique fraise représenterait environ 15% des ventes d’Haribo. Pourquoi “Tagada” ? Grâce aux danseuses de music-hall à Paris qui répétaient les mots “Tagada Tsoin Tsoin”. Un gimmick qui amusa beaucoup Eugène Gabel. On a échappé de peu à la fraise Tsoin Tsoin.

5 choses à savoir sur Haribo
5 choses à savoir sur Haribo

2 - Tout juste centenaire

Haribo vient tout juste de souffler ses 100 bougies et embellit la vie des “grands et des petits” depuis un siècle. L’histoire débute en 1920 lorsqu’Hans Riegel, confiseur à Bonn, se lance dans la fabrique de sucreries avec pour seul capital de départ un sac de sucre, un tabouret, un chaudron et un rouleau à pâtisserie. Il n’aura pas vu son entreprise devenir le numéro un du bonbon puisqu’il décède d’une crise cardiaque en 1945.

Ses fils, Hans Jr. et Paul, respectivement décédés en 2013 et 2009, ont pris la relève jusqu’à sa mort. À l’instar d’Ikea, le fondateur d’Haribo a accolé les premières lettres de son nom et de sa ville d’origine pour créer Haribo (HAns RIegel BOnn). Aujourd'hui, ce sont ses petits-fils qui dirigent le groupe.

3 - Un ours qui vaut de l’or

Démarrer son entreprise par un succès facilite la vie. C’est ce qui est arrivé à Hans Riegel en 1922, deux ans après avoir lancé Haribo. Le confiseur invente l’ours en gélatine, un produit phare du mastodonte allemand. À une époque où les bonbons n’ont pas vocation à être ludique, le Goldbär (“ours d’or”), symbole de la ville de Bonn, est une curiosité. Les enfants accrochent immédiatement.

Presque cent ans après avoir vu le jour, l’ours reste le bonbon le plus vendu de la marque outre-Rhin. Pour concrétiser le succès de son entreprise, Hans Riegel lance quelque temps plus tard les toujours indémodables rouleaux de réglisse baptisés Rotella.

Des ours qui valent de l'or
Des ours qui valent de l'or

4 - Un slogan efficace

"Haribo c'est beau la vie, pour les grands et les petits" (“Haribo macht Kinder Froh und Erwachsene ebenso” pour les germanophones). Vous avez tous fredonné ce slogan publicitaire au moins une fois. En 1930, le fondateur d’Haribo cherche un message publicitaire efficace. Il choisit d’abord "Haribo macht Kinder froh" ("Haribo fait la joie des enfants”) auquel il ajoute "und Erwachsene ebenso" ("et aussi celle des adultes”) pour toucher un public plus large. La petite musique que vous connaissez tous viendra vingt ans plus tard grâce à l’imagination de l’un de ses fils, Hans Riegel junior.

Pour les mélomanes, il existe même une version acoustique. On n’arrête pas le progrès.

5 - Haribo voit rouge à cause d’“ours bourrés”

Gare à ceux qui oseraient s’inspirer des best-sellers d’Haribo. Au début de l’année 2020, une entreprise espagnole en a fait les frais. Haribo a intenté une procédure judiciaire contre une start-up basque à cause d’ours jugés trop ressemblants à ceux du géant allemand de la confiserie. "Comme d'habitude pour ce genre d'affaires, Haribo a lancé une procédure judiciaire pour protéger les marques déposées", a indiqué une porte-parole de la société à l’AFP. Vendues dans des boîtes cylindriques en métal, les friandises espagnoles ne sont pas destinées aux enfants puisqu’elles contiennent 15 degrés d'alcool et se déclinent en cinq couleurs et parfums : rhum-ananas, gin-fraise, vodka-orange, whisky-cola et tequila-citron.

Dans une lettre, Haribo a demandé aux Espagnols d'arrêter de produire et de vendre “tout produit sous le symbole en litige”, d'abandonner leur marque déposée en Espagne et d'accepter de “transférer la gestion et la propriété du domaine ositosconalcohol.com” à Haribo. “Nous ne faisons aucun mal à leur marque et (les ours) ne se ressemblent pas”, s'est indigné Ander Méndez, qui accuse la société allemande de vouloir “s'approprier” leur création.

Cet été, la police a dû intervenir dans un bar de Bilbao, "exigeant le retrait de notre produit, affirmant que nous sommes dans une procédure judiciaire", d’après les trois entrepreneurs à l’origine de ces ours alcoolisés.

5 CHOSES À SAVOIR SUR

Épisode 1 - Netflix
Épisode 2 - Decathlon
Épisode 3 - Ikea
Épisode 4 - Disney
Épisode 5 - Nike
Épisode 6 - Peugeot
Épisode 7 - Twitter
Épisode 8 - Lego
Épisode 9 - Spotify
Épisode 10 - YouTube
Épisode 11 - Leboncoin
Épisode 12 - McDonald’s
Épisode 13 - Playmobil
Épisode 14 - Lidl
Épisode 15 - Starbucks
Épisode 16 - Häagen-Dazs
Épisode 17 - Samsung
Épisode 18 - Ferrero
Épisode 19 - Instagram
Épisode 20 - La Poste
Épisode 21 - Coca-Cola
Épisode 22 - KFC
Episode 23 - L’Oréal

Ce contenu peut également vous intéresser :