La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 668,94
    +332,27 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0267
    -0,0058 (-0,56 %)
     
  • Gold future

    1 817,70
    +10,50 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    23 526,95
    -214,19 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,94
    +2,66 (+0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,96
    -2,38 (-2,52 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 002,52
    +222,61 (+1,74 %)
     
  • S&P 500

    4 264,75
    +57,48 (+1,37 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2140
    -0,0062 (-0,51 %)
     

5 choses à savoir sur Converse

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 99e épisode, perçons les secrets d’une marque mythique célèbre pour ses chaussures indémodables : Converse.

1 - Chuck Taylor, l’homme qui a véritablement lancé Converse

Dans la rue, votre dressing, au travail ou dans les transports en commun, elles sont partout. Iconiques, intemporelles et confortables, les chaussures Converse habillent les pieds de dizaines de millions d’êtres humains depuis plus d'un siècle. Fondée en 1908 sur la côte Est des États-Unis, au nord de Boston, par Marquis Mills Converse, l'entreprise Converse Rubber Shoe Company commence par produire des chaussures fourrées avec des semelles en caoutchouc pour ne pas glisser. En 1917, Marquis Mills Converse diversifie son activité et se lance dans la chaussure de sport à destination des joueurs de basket-ball, un sport inventé quelques années plus tôt. À l’époque, l’entreprise se lance le défi de séduire les plus grands athlètes. Pari réussi.

En 1921, un jeune basketteur Chuck Taylor, qui joue pour l’équipe d’Akron Firestone, rencontre Marquis Mills Converse pour lui demander des chaussures plus confortables pour la pratique du basket. Il se montre tellement persuasif que Converse l’embauche comme vendeur (le basket n’étant pas professionnel à l'époque) pour promouvoir la nouvelle paire de chaussure dans tout le pays. Le succès est tel que Converse inscrira "Chuck Taylor" sur ses chaussures dès 1932. La collaboration entre le jeune basketteur devenu l’étendard de la marque et Converse durera jusqu’à sa mort en 1969. Plus de 100 ans après cette rencontre, les fameuses chaussures All Star ou "Chuck Taylor" restent le best-seller de la marque.

Chuck Taylor, l’homme qui a véritablement lancé Converse (Crédit :REUTERS/Andrew Kelly)
Chuck Taylor, l’homme qui a véritablement lancé Converse (Crédit :REUTERS/Andrew Kelly)

2 - Le symbole de la pop culture par excellence

À partir des années 60, la Converse conquiert un autre public que les sportifs. Elle devient la référence des jeunes, des artistes et de la classe populaire grâce à son prix attractif. Adoptée par les stars de cinéma, on la retrouve au pied de Marty McFly dans le cultissime Retour vers le Futur, de Sylvester Stallone dans Rocky ou encore de Daniel Radcliffe dans la saga Harry Potter pour ne citer qu’eux.

Nike, Adidas, Levi's… : Retrouvez tous nos épisodes ici

Le monde de la musique n’est pas en reste : Kurt Cobain, la référence du style grunge, a souvent été photographié avec des Converse et Mick Jagger en portait même une paire pour son mariage. Rien que ça. Elle séduit aussi les Ramones, U2, Green Day et même le King Elvis Presley. Dans les années 60, le légendaire fabricant du Massachusetts est quasi seul au monde puisqu’il détient à lui seul 80 % des parts de marché de la sneakers. Ironie du sort, c’est un sportif qui actera la fin de l’âge d’or de Converse au milieu des années 80. Son nom ? Michael Jordan.

3 - Sauvé de la faillite par Nike

1984. S’il fallait une date pour marquer le début du déclin de Converse, ce serait sans aucun doute celle-ci. La création par Nike des Air Jordan, du nom de la légende du basket, rend les "Chuck Taylor" ringardes sur les parquets. Dans les années 70, de nouveaux concurrents tels que Nike, Adidas et Reebok viennent marcher sur les plates-bandes de Converse pour, en plus, lui donner un (gros) coup de vieux. Et ce qui devait arriver, arriva.

Incapable de se réinventer, l’entreprise survit péniblement jusqu’en 2001 où, criblée de dettes, elle tombe en faillite. Deux ans plus tard, Nike rachète la marque pour 300 millions de dollars. La marque à la virgule délocalise les usines de fabrication de Converse en Asie pour réduire les coûts. Nike remet aussi la Converse au goût du jour en lui donnant un côté moins "cheap" grâce à de nombreuses éditions limitées et une plus forte présence dans les boutiques de mode. En 2015, Converse assure avoir vendu 1 milliard de paires de "Chuck Taylor".

4 - Une paire de sneakers vendue plus de 190 000 dollars

Décidément, l’image de Converse est étroitement liée à celle du basket-ball. En 1984, Michael Jordan, qui s’apprête à rejoindre les Bulls, participe aux Jeux Olympiques de Los Angeles. Celui qui n’est pas encore le meilleur joueur de la NBA brille de mille feux sur les parquets de la Cité des Anges avec ses chaussures de marque Converse, blanches et bleues.

Il inscrit 20 points en finale olympique contre l’Espagne pour permettre aux États-Unis de rafler l’or (96-65). Trente-trois ans plus tard, en 2017, ces chaussures mythiques portant l’autographe de la superstar sont venues 190 372 dollars lors d’une vente aux enchères en ligne. Un record pour la marque iconique de chaussures.

Une paire de sneakers vendue plus de 190 000 dollars (crédit : Twitter)
Une paire de sneakers vendue plus de 190 000 dollars (crédit : Twitter)

5 - Le nouveau symbole de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis ?

Le 24 mai dernier, un adolescent de 18 ans a ouvert le feu mardi dans une école primaire d’Uvalde (Texas), tuant 19 enfants et deux adultes. Suite à ce nouveau drame des armes à feu, l’acteur américain Matthew McConaughey a raconté l’histoire de Maite Rodriguez, morte à 10 ans dans son école. "Ces Converse vertes qu'elle avait aux pieds ont été le seul moyen sûr de l'identifier après la fusillade. C’est pas génial ?", s’est indigné l’acteur, natif d’Uvalde, la voix tremblante à la Maison Blanche.

Depuis ce discours poignant, de nombreux internautes ont changé leur photo de profil sur les réseaux sociaux pour y mettre des Converse vertes et ce modèle a été un temps en rupture de stock sur le site américain de la marque. Pour marquer le coup, l’un d’entre eux a même proposé à la marque de renommer les "Chuck Taylor" vertes en Maite Rodriguez.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Nike

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles