La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 087,79
    +163,65 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1920
    -0,0059 (-0,49 %)
     
  • Gold future

    1 698,90
    -1,80 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    40 150,74
    -1 850,41 (-4,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    956,83
    +13,65 (+1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,03
    +2,20 (+3,45 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 668,05
    -55,42 (-0,44 %)
     
  • S&P 500

    3 781,44
    +12,97 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3817
    -0,0077 (-0,55 %)
     

Les 5 albums à écouter absolument ce week-end !

Arnaud Ducome, Franck Vergeade, Parick Thévenin, Rémi Boiteux
·1 min de lecture
Chevalrex, Kiwi Jr., James Yorkston and The Second Hand Orchestra, Rhye, Bicep
Chevalrex, Kiwi Jr., James Yorkston and The Second Hand Orchestra, Rhye, Bicep

Bicep – Isles (Ninja Tune/PIAS)

Des mélodies dream house d'Atlas au post-R&B de Saku, du cinématographique Hawk avec ses voix fantomatiques au diaboliquement trance X jusqu’à la drum'n'bass spatiale de Sundial, Bicep manie les styles et les samples avec une aisance, une curiosité et une méticulosité déconcertantes tout en prolongeant un amour sans borne pour l’électronique des nineties réinterprétée à leur manière, naïve et virtuose, cheesy et expérimentale. Le duo, les pieds sur le dancefloor et la tête dans les étoiles, offre avec Isles de nouveaux horizons à la dance music actuelle.

Par Patrick Thévenin

Chevalrex – Providence (Vietnam/Kuroneko)

Pour l'écriture, son auteur admet avoir lâché ses coutumières références anglo-saxonnes et replongé dans le répertoire de deux figures tutélaires de la chanson française : Yves Simon et Jean-Louis Murat, dont la liberté et le classicisme l'ont nourri pendant son adolescence drômoise. Hésitant toujours entre le folk acoustique et les appétences orchestrales, le chanteur moustachu d

Lire la suite sur lesinrocks.com