Marchés français ouverture 3 h 48 min

La 4e révolution industrielle sera propulsée par 12 technologies émergentes — les voici

Chisato Goya

Le Japon a placé en orbite le 23 décembre 2017 deux satellites dont l'un est dédié au changement climatique. Kyodo/via REUTERS

Le Forum économique mondial (WEF) vient de publier, ce vendredi 12 janvier 2018, un rapport qui montre quels sont les pays les plus aptes à embrasser la quatrième révolution industrielle en cours, via l'adoption de technologies émergentes.

La quatrième révolution industrielle, parfois appelée "industrie 4.0", fait référence à une transformation des moyens de production via l'émergence d'usines dites intelligentes, mais aussi des moyens de management et de gouvernance.

En collaboration avec le cabinet de conseil en stratégie A.T. Kearney, le rapport du WEF répertorie ainsi 12 technologies émergentes qui commencent déjà à propulser cette 4e révolution industrielle. Les voici: 

  1. l'intelligence artificielle (IA) et la robotique, 
  2. l'Internet des objets (IoT), 
  3. la réalité augmentée et virtuelle, 
  4. les technologies de fabrication additive, dont des innovations comme la bioimpression 3D de tissus organiques,
  5. la blockchain et la technologie des registres distribués,
  6. les matériaux innovants et les nanomatériaux: de nouveaux matériaux à mémoire de forme, avec une efficacité thermoélectrique supérieure etc,
  7. la transmission, la capture et le stockage d'énergie: que ce soit pour les batteries des smartphones ou des voitures électriques ou concernant l'utilisation des énergies renouvelables, 
  8. les nouvelles technologies informatiques comme l'informatique quantique, 
  9. les biotechnologies: des innovations en ingénierie génétique, en séquençage du génome etc, 
  10. la géo-ingénierie: l'intervention technologique dans les systèmes planétaires, comme réduire les effets du changement climatique en retirant du dioxyde de carbone de l'air ou gérer les radiations solaires,
  11. la neurotechnologie: des médicaments intelligents, neuroimagerie etc,
  12. et les technologies spatiales: microsatellites, fusées réutilisables, télescopes de pointe etc.

Dans ce rapport, le WEF prévient toutefois que cette quatrième révolution industrielle comporte des risques: 

"Les nouveaux modèles économiques pourraient très rapidement altérer l'attractivité des lieux de fabrication, conduisant à une très grande concentration de l'activité manufacturière internationale dans une petite poignée de pays et d'entreprises et en bousculant les pays dans lesquels l'activité manufacturière chutera considérablement. 'Les doubles gagnants' ou les 'doubles perdants' de la mondialisation et de la 4e révolution industrielle pourraient conduire à une augmentation des inégalités et de l'agitation sociale."

Que ce soit en termes de structure ou de moyens de production, la France se classe 14e parmi les pays les plus aptes à embrasser la 4e révolution industrielle.

Selon le classement du WEF, en termes de structure de production, le Japon suivi de la Corée du Sud et de l'Allemagne seraient les trois pays leaders. En termes de moyens de production, il s'agirait des Etats-Unis, suivis de Singapour et de la Suisse.

Lire aussi : Voici les 10 pays où les millennials préféreraient s'expatrier pour trouver un emploi ou faire avancer leur carrière

Aussi sur Business Insider