La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 947,41
    +186,36 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    13 108,99
    +61,80 (+0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    +324,80 (+1,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0178
    -0,0079 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    23 831,83
    -277,40 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    577,19
    -13,57 (-2,30 %)
     
  • S&P 500

    4 296,13
    +15,98 (+0,37 %)
     

A 48 heures du début de l’Open d’Australie, Canberra annule le visa de Djokovic

·2 min de lecture

Le numéro un mondial du tennis va-t-il reprendre son avion pour l’Europe? Alors que l’Open d’Australie débute lundi, Canberra annule une deuxième fois le visa de Novak Djokovic. Un nouvel interrogatoire devant les services d'immigration est fixé samedi matin.

Est-ce la fin de la saga Djokovic? Alors que l’Open d’Australie débute lundi 17 janvier, Canberra a à le visa du numéro un mondial du tennis qui n’est pas vacciné contre le Covid. L’annonce a été faite ce vendredi 14 janvier par le ministre de l'Immigration qui dispose d’un "pouvoir personnel d’annulation". Dans un communiqué, Alex Hawke annonce que la décision a été prise "sur des bases sanitaires et d'ordre public". Le ministre s'est dit "fermement engagé à protéger les frontières australiennes, tout particulièrement dans le contexte de la pandémie de Covid-19". Le Premier ministre Scott Morrison a ajouté que l'annulation du visa du champion vise à protéger le résultat des "sacrifices" subis par les Australiens pendant la pandémie.

Novak Djokovic peut interjeter appel de la décision ministérielle devant le tribunal fédéral. Le numéro un mondial de tennis ne sera pas placé en rétention avant un interrogatoire prévu samedi matin devant les services d'immigration, et ne sera pas expulsé avant que la justice n'ait statué sur son recours contre l'annulation de son visa, a indiqué un avocat du gouvernement, Stephen Lloyd, au cours d'une audience en référé devant un juge à Melbourne. qu'il rétablisse son visa et ordonne sa libération immédiate après son placement dans un centre de rétention. Son sort restait alors en suspens. Sa position était d’autant plus fragile que son comportement n’était pas irréprochable. Il avait rempli incorrectement sa déclaration d'entrée en Australie, et n'avait pas respecté les règles d'isolement après avoir été testé positif au Covid-19 en décembre. "Novax" Djokovic, comme on l’appelle aux antipodes, s’attendait à cette nouvelle annulation. Le fait qu’elle intervienne à 48 heures de l’ouverture du tournoi n’est pas dû au hasard. Cela laisse moins de temps aux avocats du joueur pour s’organiser et préparer leur défense. Djokovic, qui s’apprêtait à disputer son premier tour lundi, va-t-il maintenant quitter l’Australie? Pour lui, le rêve d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles