Publicité
Marchés français ouverture 4 h 11 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 324,27
    +536,89 (+1,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 606,14
    +52,53 (+0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 306,88
    -436,48 (-0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,91
    -12,93 (-0,94 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

Avec 400 km d’autonomie, la Mini Cooper Electric devient encore plus intéressante

Mini a annoncé l’arrivée d’une nouvelle génération de Cooper Electric au sein de sa famille. Point particulier : son autonomie serait presque deux fois plus importante que sur la version actuelle.

Le constructeur automobile britannique Mini a fait ses premiers pas dans le paysage de l’automobile électrique depuis bientôt 15 ans, grâce à sa Mini E sortie en 2008.

Mais c’est avec sa Mini Cooper SE, lancée il y a quatre ans, qu’il occupe désormais le marché. La voiture électrique reprend les codes de la marque, y compris sur son comportement routier façon karting. La marque doit cependant faire face à la concurrence de nombreuses citadines électriques dotées d’une meilleure autonomie, à l’image de la Fiat 500e ou de la Peugeot e-208.

PUBLICITÉ

Tout pourrait changer dans les prochains mois avec la fin de la génération actuelle de véhicules électriques de Mini, et l’arrivée d’une nouvelle. C’est ce qu’a annoncé la marque, mercredi 3 mai.

Une autonomie beaucoup plus élevée

Dans un communiqué, le constructeur en dit un peu plus sur l’arrivée de la cinquième génération de Mini 3 portes. Elle sera dévoilée au public en septembre 2023, au cours du salon de l’automobile de Munich. Avec deux versions, la Mini Cooper E et la Cooper SE, le constructeur du groupe BMW souhaite montrer qu’il a corrigé son principal défaut : son autonomie. Avec une autonomie de 231 km sur cycle WLTP,

[Lire la suite]