La bourse est fermée

Ces 4 experts sont devenus incontournables dans leur domaine

Stéphane Derenoncourt, la star des vignobles

«Ses mots sont pesés et précis. Il est franc, direct, attirant, il a toutes les qualités d'un leader.» Voilà comment Guillaume Muller, sommelier et cofondateur du restaurant Garance, à Paris, décrit Stéphane Derenoncourt, cet autodidacte qui dénote dans le monde policé et bourgeois du vin de Bordeaux. L'homme a grandi à Rosendaël, un quartier populaire de Dunkerque, dans une famille de cinq enfants. A 14 ans, après avoir quitté l'école, il part en Belgique, file un mauvais coton, se reprend, revient dans sa ville natale et travaille à l'usine. Il rêve d'ailleurs et prend la direction du sud-ouest à 18 ans, sa guitare sous le bras, après avoir vu une annonce pour bosser dans les champs de maïs. C'est finalement dans les vignobles qu'il apprend l'amour de la terre. Il enchaîne les petits jobs ingrats avant d'être engagé par Paul Barre, viticulteur en biodynamie, secteur ovni à l'époque, au château La Grave et La Fleur Cailleau. L'homme lui transmet sa passion du terroir et le goût du vin sans fioritures.

En 1990, il rejoint à Saint-Emilion le château Pavie-Macquin, petit cru classé dont s'occupe la mère de Paul Barre, pour y déployer son expertise. Le vin gagne en notoriété. Derenoncourt est repéré par le propriétaire d'un autre château puis, peu à peu, enchaîne les projets. Il fait à chaque fois monter les vins en gamme en travaillant le terroir et la vinification, avec humilité et détermination. En 1999, il créé sa société de consultant. Aujourd'hui, il compte 140 clients, dont des grands crus classés, comme le château Smith Haut Lafitte, et 20 vignobles à l'étranger, comme celui de Francis Ford Coppola dans la Nappa Valley. Derenoncourt possède également son propre domaine, acquis en 1999, le château de l'A, qui produit un vin dont Guillaume Muller dit qu'il est «comme lui, fort et fin». Il s'en occupe avec sa femme, qui fait partie de son équipe de consultants.

Car Derenoncourt s'est entouré d'une troupe de fidèles qu'il a

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les objets les plus insolites oubliés dans des Uber
Forfait mobile 50 Go à 7,99 euros : l'offre de Capital prolongée d'une semaine
Coronavirus : 372 nouveaux cas en 24 heures, le pic épidémique n'est pas encore atteint en France
Une Bugatti en vente pour 16.500 euros. Mais elle est en bois
Travaux de construction spécialisés : quelles entreprises ont le plus la cote auprès des salariés ?