La bourse ferme dans 3 h 13 min
  • CAC 40

    7 163,34
    +30,99 (+0,43 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 225,99
    +16,68 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 891,30
    +6,50 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    21 556,12
    -39,25 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,33
    +8,38 (+1,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,71
    +0,57 (+0,74 %)
     
  • DAX

    15 435,00
    +114,12 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 918,24
    +53,53 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2089
    +0,0037 (+0,30 %)
     

4 chiffres clés pour mieux comprendre la réforme des retraites

Getty / 10'000 Hours

Vous avez du mal à vous y retrouver entre l'âge de départ légal à la retraite, la durée de cotisation nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein ou encore l'âge de départ à la retraite anticipée ? Alors qu’une journée de mobilisation contre la réforme est prévue ce jeudi 19 janvier, voici le décryptage de 4 chiffres clés pour vous aider à y voir plus clair sur le projet du gouvernement.

Le projet gouvernemental prévoit de repousser l’âge légal de départ à la retraite de 62 ans à 64 ans, à l’horizon 2030. Il s’agit de l'âge minimum à partir duquel une personne à la possibilité de prendre sa retraite. L’âge légal de départ à la retraite sera ainsi relevé de trois mois par an à partir du 1er septembre 2023. Cette évolution ne concerne pas les personnes nées avant le 1er septembre 1961, qui auront toujours la possibilité de partir à la retraite à partir de 62 ans. Pour estimer votre âge de départ à la retraite en fonction de votre date de naissance, vous pouvez consulter notre simulateur.

Il s’agit de la durée de cotisation nécessaire pour pouvoir obtenir une retraite à taux plein. Si la loi Touraine, votée en 2014, prévoyait déjà un allongement de la durée de cotisation à 43 ans pour les personnes nées en 1973 et après, le projet du gouvernement a pour objectif d'accélérer le calendrier. Si la réforme des retraites est adoptée, il faudra avoir cotisé 43 annuités, soit 172 trimestres, dès 2027 pour bénéficier d’une retraite à taux plein, et non plus 2037. Les personnes qui ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ehpad : pourquoi la situation ne s’améliore (toujours) pas ?
Réforme des retraites : pas de tabou à "soutenir la natalité" pour équilibrer le système, estime Gabriel Attal
Réforme des retraites : les "personnes modestes" seront "les moins concernées", assure Borne
Décote sur la retraite : qu'est-ce que c'est et comment la calculer ?
Comment plus d’un million de futurs retraités auront de nouveaux droits grâce à la réforme