La bourse ferme dans 5 h 11 min
  • CAC 40

    7 019,94
    +154,16 (+2,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 242,92
    +105,81 (+2,56 %)
     
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1273
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 780,90
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    45 719,73
    +3 350,49 (+7,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 333,60
    +73,44 (+5,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,42
    +1,93 (+2,78 %)
     
  • DAX

    15 710,36
    +329,57 (+2,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 317,81
    +85,53 (+1,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • GBP/USD

    1,3256
    -0,0004 (-0,03 %)
     

387 milliards d'euros pour la nouvelle Politique agricole commune plus verte

·2 min de lecture

Le Parlement européen vient de donner son feu vert définitif à la nouvelle PAC, destinée à "verdir" l'agriculture de l'Union Européenne, malgré l'opposition des écologistes et d'une partie de la gauche qui dénoncent du "greenwashing".

Le a adopté la nouvelle Politique agricole commune (PAC), destinée à "verdir" l'agriculture de l', malgré l'opposition des écologistes et d'une partie de la gauche qui dénoncent du "greenwashing". Les eurodéputés, réunis en session plénière à Strasbourg, se sont prononcés sur trois textes régissant cette Politique agricole commune, approuvés respectivement à 452 voix (178 contre, 57 abstentions), 485 voix (142 contre et 61 abstentions) et 487 voix (130 contre et 71 abstentions). Le groupe des Verts a voté contre ces trois textes, de même qu'une partie des Sociaux-démocrates (S&D) et la majorité de la GUE (gauche radicale).

Après des mois de difficiles pourparlers, sur cette nouvelle PAC qui s'appliquera à partir de janvier 2023. Elle est dotée d'un budget de 387 milliards d'euros jusqu'en 2027 - soit près d'un tiers du budget pluriannuel de l'UE - dont 270 milliards d'aides directes aux agriculteurs. La France reste le principal pays bénéficiaire. Cette PAC devra encore recevoir l'aval formel des États membres. La réforme prévoit d'accorder des primes aux agriculteurs participant à des programmes environnementaux plus exigeants, recourant à des techniques plus écologiques ou contribuant à améliorer le bien-être animal.

De nouveaux "écorégimes"

Les États devront consacrer en moyenne 25% par an des paiements directs à ces "écorégimes" entre 2023 et 2027, avec la possibilité de n'y consacrer que 20% les deux premières années. "C'est une première", a souligné dans l'hémicycle du Parlement à Strasbourg, l'eurodéputé allemand Peter Jahr (PPE, droite), rapporteur d'un des trois textes. "Notre tâche était d'avoir une réforme cohérente dans les délais impartis et nous y sommes arrivés", s'est-il félicité. Le commissaire européen à l'Agriculture Janusz Wojciechowski, présent à Strasbourg a lui évoqué "un bon résultat qui permettra à la PAC d'assurer une transition vers une agriculture plus durable".

Chaque État doit préparer d'ici fin 2021 un "plan stratégique" détaillant [...]

Lire la suite sur challenges.fr

120.000 emplois créés en agriculture: la déclaration d'Eric Piolle est-elle vraiment crédible?Vin: la production française devrait chuter de 29% en 2021 à un niveau "historiquement bas"Fugit (LREM): "Le débat sur le glyphosate ne doit pas se faire sur le dos des agriculteurs"Visite guidée de la ferme de NielFrancis Nappez, un as de la data pour faire pousser la ferme 3.0 de Niel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles