La bourse ferme dans 6 h 15 min
  • CAC 40

    5 796,88
    +93,66 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 691,53
    +55,09 (+1,51 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2044
    -0,0044 (-0,36 %)
     
  • Gold future

    1 745,40
    +16,60 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    39 201,76
    +1 355,84 (+3,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,47
    +13,33 (+1,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,40
    +0,90 (+1,46 %)
     
  • DAX

    13 941,08
    +154,79 (+1,12 %)
     
  • FTSE 100

    6 597,49
    +114,06 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3945
    +0,0023 (+0,16 %)
     

37 victimes présumées du producteur Harvey Weinstein ont accepté un plan d'indemnisation

·1 min de lecture

Une juge du Delaware a validé le plan d'indemnisation des victimes présumées de l'ex-producteur de cinéma Harvey Weinstein, que 37 d'entre elles ont accepté, pour une enveloppe globale de 17 millions de dollars. L'accord, validé lundi, représente une nouvelle étape importante dans les suites judiciaires de l'affaire Weinstein, née de révélations du New York Times en octobre 2017, et qui ont déclenché le mouvement #MeToo.

>> LIRE AUSSI -Harvey Weinstein renonce à témoigner à son procès pour agressions sexuelles

Accusations de 45 femmes au total

Les avocats des créanciers de la Harvey Weinstein Company, la société de production de l'ancien magnat de Hollywood, ont considéré comme recevables les accusations de 45 femmes au total. Seuls les faits présumés intervenus après juin 2005 pouvaient être pris en compte. Des dizaines de femmes ont affirmé publiquement avoir été harcelées ou agressées sexuellement avant cette date.

Selon les termes de l'accord, les victimes présumées qui s'engageront à abandonner toutes poursuites ultérieures recevront la totalité de leur part. Celles qui accepteront l'accord mais ne renonceront pas à des poursuites judiciaires n'auront qu'un quart.

>> LIRE AUSSI -"Harvey Weinstein, il lui fallait de la chair fraîche tout le temps", raconte son ancien chauffeur en France

23 ans de prison

Les 8 femmes qui n'ont pas accepté les termes de l'accord validé par la juge du tribunal fédéral des faillites du Delaware pourront poursuivre l'ex-producteur ...


Lire la suite sur Europe1