Marchés français ouverture 51 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    -0,0020 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    23 757,02
    -31,91 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    50 433,60
    -258,75 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,71
    +11,83 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Plus de 35 résumés du portefeuille d'oncologie d'Incyte sont acceptés pour une présentation au 63e congrès-expo annuel de l'ASH

·15 min de lecture

- De nombreuses présentations orales avec des données sur le tafasitamab, le parsaclisib, le ruxolitinib, le pémigatinib, l'itacitinib et le ponatinib seront faites lors du congrès

WILMINGTON, Delaware, November 05, 2021--(BUSINESS WIRE)--Incyte (Nasdaq : INCY) annonce que de nombreux résumés soulignant des données de son portefeuille d'oncologie seront présentés lors du 63e congrès-expo annuel de l'American Society of Hematology (ASH 2021), qui se déroulera du 11 au 14 décembre 2021 à Atlanta, Géorgie, de manière virtuelle.

« Nous sommes heureux d'avoir l'opportunité de présenter, au côté de nos partenaires, plus de 35 résumés et de faire part des progrès réalisés dans le portefeuille oncologique d'Incyte lors du prochain congrès de l'ASH », déclare Peter Langmuir, M.D., vice-président du groupe, Oncology Targeted Therapeutics, Incyte. « Les présentations orales, notamment de nouvelles données du programme CITADEL évaluant le parsaclisib dans trois types de lymphome, ainsi que des résultats de l'étude RE-MIND2 sur le tafasitamab associé au lénalidomide chez des patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire, soulignent la solidité de notre portefeuille d'oncologie, et illustrent notre engagement à répondre aux besoins médicaux urgents des personnes atteintes de cancer ».

Les présentations retenues pour les programmes (co)développés par Incyte sont les suivantes :

Présentations orales

Parsaclisib

Efficacité et innocuité du parsaclisib chez des patients atteints de lymphome de zone marginale récidivant ou réfractaire : analyse primaire d'une étude de Phase 2 (CITADEL-204) (Résumé n° 44. Session : 623. Lymphome du manteau, lymphome folliculaire, et autres lymphomes à cellules B : clinique et épidémiologique : thérapie ciblée dans un lymphome de bas grade. Samedi 11 décembre, 9 h 45 ET)

Efficacité et innocuité du parsaclisib chez des patients atteints de lymphome à cellules du manteau récidivant ou réfractaire non précédemment traité par un inhibiteur BTK : analyse primaire d'une étude de Phase 2 (CITADEL-205) (Résumé n° 382. Session : 623. Lymphome du manteau, lymphome folliculaire, et autres lymphomes à cellules B : clinique et épidémiologique : thérapie par induction de première intention et nouveaux agents après rechute. Dimanche 12 décembre, 10 h 15 ET)

Efficacité et innocuité du parsaclisib chez des patients atteints de lymphome folliculaire récidivant ou réfractaire : analyse primaire d'une étude de Phase 2 (CITADEL-203) (Résumé n° 813. Session : 623. Lymphome du manteau, lymphome folliculaire, et autres lymphomes à cellules B : clinique et épidémiologique : thérapie par induction de première intention et nouveaux agents après rechute. Lundi 13 décembre, 17 h 00 ET)

Pémigatinib : syndrome myéloprolifératif

Une étude de Phase 2 évaluant le pémigatinib (FIGHT-203 ; INCB054828) chez des patients atteints de néoplasies myéloïdes/lymphoïdes associées à un réarrangement du récepteur 1 du facteur de croissance des fibroblastes (FGFR1) (Résumé n° 385. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : nouvelles thérapies pour les syndromes myéloprolifératifs et les inhibiteurs JAK dans la myélofibrose. Dimanche 12 décembre, 9 h 30 ET)

Ponatinib

Analyse post hoc des réponses au ponatinib chez des patients atteints de leucémie myéloïde chronique en phase chronique au niveau de référence BCR-ABL1 et au statut mutationnel de référence dans l'essai OPTIC1 (Résumé n° 307. Session : n° 623. Leucémie myéloïde chronique : clinique et épidémiologique : mécanismes de résistance et thérapies prolongées. Samedi 11 décembre, 16 h 00 ET)

Ruxolitinib : maladie du greffon contre l'hôte (MGCH)

Validation de l'amphireguline en tant que biomarqueur de suivi durant le traitement de la MGCH aiguë mortelle : une analyse secondaire de deux essais cliniques prospectifs (Résumé n° 259. Session : 722. Allogreffe : maladie du greffon contre l'hôte aiguë et chronique, reconstitution immunitaire : traitement de la maladie du greffon contre l'hôte aiguë et chronique. Samedi 11 décembre, 14 h 00 ET)

Ruxolitinib : syndrome myéloprolifératif

L'interaction entre le score IPSS et la mutation JAK2 identifie les patients avec différents risques vasculaires dans la myélofibrose primaire2 (Résumé n° 236. Session : n° 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : stratification et pronostic des risques. Samedi 11 décembre, 14 h 15 ET)

Une évaluation en monde réel de l'association entre numérations globulaires élevées et événements thrombotiques dans la maladie de Vaquez (analyse des données de l'étude REVEAL) (Résumé n° 239. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : stratification et pronostic des risques. Samedi 11 décembre, 15 h 00 ET)

Tafasitamab

Tafasitamab associé au lénalidomide vs pola‑BR, R2, et CAR-T : comparaison des résultats de RE-MIND2, une étude de groupes rétrospective observationnelle du lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire3 (Résumé n° 183. Session : 905. Résultats de recherche - affections lymphoïdes : données du monde réel pour le lymphome/la LLC. Samedi 11 décembre, 12 h 30 ET)

Présentations par affiche

Toutes les affiches acceptées dans les sessions Affiche I seront disponibles de 9 h 00 à 19 h 30 ET le samedi 11 décembre. Toutes les affiches acceptées dans les sessions Affiche II seront disponibles de 9 h 00 à 20 h 00 ET le dimanche 12 décembre. Toutes les affiches acceptées dans les sessions Affiche III seront disponibles de 9 h 00 à 20 h 00 ET le lundi 13 décembre.

INCB000928 : syndrome myéloprolifératif

Une étude de Phase 1/2, ouverte, multicentrique évaluant l'INCB000928 en monothérapie chez des patients atteints d'anémie en raison de syndromes myélodysplasiques ou de myélome multiple (Résumé n° 3707. Session : 637. Syndromes myélodysplasiques — clinique et épidémiologique : Affiche III. Lundi 13 décembre)

INCB057643 : syndrome myéloprolifératif

Une étude de Phase 1 évaluant l'INCB057643 en monothérapie chez des patients atteints de myélofibrose récidivante ou réfractaire (INCB 57643-103) (Résumé n° 2574. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche II. Dimanche 12 décembre)

Parsaclisib

Une étude de Phase 2, multicentrique, à groupe unique, ouverte évaluant le parsaclisib, un inhibiteur PI3Kδ, dans le lymphome folliculaire récidivant ou réfractaire en Chine4 (Résumé n° 3536. Session : 623. Lymphome du manteau, lymphome folliculaire, et autres lymphomes à cellules B indolents : clinique et épidémiologique : affiche III. Lundi 13 décembre)

Ponatinib

Dynamique de modification posologique du ponatinib chez des patients atteints de leucémie myéloïde chronique en phase chronique (LMC-PC) dans les essais PACE et OPTIC1 (Résumé n° 2550. Session : 632. Leucémie myéloïde chronique : clinique et épidémiologique : Affiche II. Dimanche 12 décembre)

Étude de groupes observationnelle, multicentrique, prospective et rétrospective évaluant le ponatinib chez des patients atteints de LMC en Italie : analyse primaire de l'essai OITI (Résumé n° 3603. Session : 632. Leucémie myéloïde chronique : clinique et épidémiologique : affiche III. Lundi 13 décembre)

Ruxolitinib : MGCH

Incapacité associée à la maladie du greffon contre l'hôte chronique après une allogreffe de cellules hématopoïétiques (Résumé n° 4060. Session : 904. Résultats de recherche — conditions non malignes : affiche III. Lundi 13 décembre)

Mise à jour d'une évaluation multicentrique rétrospective de la réponse globale et de la survie sans échec après une thérapie par ruxolitinib chez des patients atteints de MGCH chronique lourdement prétraités avec échec aux stéroïdes : une proposition de modèle de notation des risques pour la survie sans échec2 (Résumé n° 3905. Session : 722. Allogreffe : MGCH aiguë et chronique, reconstitution immunitaire : affiche III. Lundi 13 décembre)

Résultats déclarés par les patients chez des patients atteints de maladie du greffon contre l'hôte chronique (MGCHc) réfractaire ou dépendante aux stéroïdes, randomisés en ruxolitinib (RUX) et la meilleure thérapie possible2 (Résumé n° 3909. Session :722. Allogreffe : MGCH aiguë et chronique, reconstitution immunitaire : affiche III. Lundi 13 décembre)

Ruxolitinib : syndrome myéloprolifératif

Une intervention précoce pour la myélofibrose a-t-elle un impact sur les résultats ? Une analyse combinée des études COMFORT I et II (Résumé n° 1505. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche I. Samedi 11 décembre)

Pratique communautaire vs universitaire dans la thrombocythémie essentielle et la myélofibrose : écarts de caractéristiques cliniques, diagnostic, modèles thérapeutiques, et fardeau des symptômes (analyse de données de l'étude MOST) (Résumé n° 1497. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche I. Samedi 11 décembre)

ADORE: une étude de Phase 1/2 randomisée, ouverte et à plateforme ouverte évaluant l'innocuité et l'efficacité de nouvelles associations au ruxolitinib chez des patients atteints de myélofibrose2 (Résumé n° 1489. Session : n° 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche I. Samedi 11 décembre)

Caractéristiques des patients atteints de la maladie de Vaquez à haut risque présentant une réponse sous-optimale à une thérapie de première intention étant passés au ruxolitinib vs ceux qui n'y sont pas passés : résultats de l'étude PV-SWITCH multinationale et rétrospective de révision des graphiques2 (Résumé n° 3646. Session : n° 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche III. Lundi 13 décembre)

Participation à la vie active chez des patients atteints de syndrome myéloprolifératif : une étude nationale de cohorte appariée2 (Résumé n° 3627. Session : n° 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche III. Lundi 13 décembre)

Études d'association ruxolitinib associé au parsaclisib : syndrome myéloprolifératif

Une étude de Phase 3 randomisée, à double insu, contrôlée par placebo évaluant parsaclisib en complément chez des patients atteints de myélofibrose présentant une réponse sous-optimale au ruxolitinib (Résumé n° 1502. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche I. Samedi 11 décembre)

Une étude de Phase 3 randomisée, à double insu, contrôlée par placebo évaluant le ruxolitinib associé au parsaclisib chez des patients atteints de myélofibrose naïfs de traitement par inhibiteur JAK et PI3K (Résumé n° 2579. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche II. Dimanche 12 décembre)

Analyse de sous-groupe d'une étude de Phase 2 évaluant l'efficacité et l'innocuité du parsaclisib, un inhibiteur PI3Kδ sélectif, associé au ruxolitinib chez des patients atteints de myélofibrose (Résumé n° 3647. Session : 634. Syndromes myéloprolifératifs : clinique et épidémiologique : affiche III. Lundi 13 décembre)

Tafasitamab

inMIND : une étude de Phase 3 évaluant le tafasitamab associé au lénalidomide et au rituximab vs placebo associé au lénalidomide et au rituximab pour le lymphome folliculaire ou de zone marginale récidivant/réfractaire (Résumé n° 2421. Session : 623. Lymphome du manteau, lymphome folliculaire, et autres lymphomes à cellules B indolents : clinique et épidémiologique : affiche II. Dimanche 12 décembre)

Préférences et perceptions relatives à la prise de décision thérapeutique pour le lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire (LDGCB r/r)3 (Résumé n° 1928. Session : 902. Recherche des services de santé — affections lymphoïdes : affiche I. Samedi 11 décembre)

L'impact d'un traitement antérieur avec un anticorps monoclonal ciblant le CD19 sur un traitement ultérieur avec une thérapie cellulaire CART ciblant le CD19 dans des modèles précliniques3 (Résumé n° 2412. Session : 622. Lymphomes : traductionnel — non génétique : affiche II. Dimanche 12 décembre)

L'association du TAK-981 inhibiteur de la SUMOylation et du tafasitamab anticorps ciblant le CD19 montre une activité antitumorale optimisée dans les modèles précliniques de lymphome à cellules B3 (Résumé n° 2268. Session : 605. Pharmacologie moléculaire et résistance médicamenteuse : néoplasies lymphoïdes : affiche II. Dimanche 12 décembre)

First-MIND : une étude de Phase Ib, ouverte et randomisée évaluant l'innocuité du tafasitamab ou du tafasitamab associé au lénalidomide en plus du R‑CHOP chez des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B récemment diagnostiqué3 (Résumé n° 3556. Session : 626. Lymphomes agressifs : essais thérapeutiques prospectifs : affiche III. Lundi 13 décembre)

Les résumés complets seront disponibles sur le site web de l'ASH et dans une publication spéciale de Blood uniquement en ligne, la revue officielle de l'ASH. De plus amples renseignements sur l'ASH 2021 sont disponibles sur le site de l'ASH à l'adresse suivante : https://www.hematology.org/meetings/annual-meeting.

À propos du Jakafi® (ruxolitinib)

Jakafi® (ruxolitinib) est un inhibiteur pionnier des JAK1/JAK2, approuvé par la FDA dans le traitement de la maladie de Vaquez chez des adultes ayant présenté une réponse inadaptée ou une intolérance à l'hydroxyurée, chez des adultes atteints de myélofibrose à risque intermédiaire à élevé, notamment une myélofibrose primaire, une myélofibrose post maladie de Vaquez et une myélofibrose post thrombocythémie essentielle, pour le traitement de la MGCH aiguë réfractaire aux stéroïdes chez des patients adultes et pédiatriques âgés de 12 ans et plus et pour le traitement de la MGCH chronique après échec d'un ou deux traitements systémiques chez des patients adultes et pédiatriques âgés de 12 ans et plus.

Jakafi est mis sur le marché par Incyte aux États-Unis et par Novartis sous la dénomination Jakavi® (ruxolitinib) en dehors des États-Unis. Jakafi est une marque déposée d'Incyte. Jakavi est une marque déposée de Novartis AG en dehors des États-Unis.

À propos de Monjuvi® (tafasitamab-cxix)

Le tafasitamab est un anticorps monoclonal humanisé ciblant le CD19 cytolytique modifié par Fc. En 2010, MorphoSys a obtenu de Xencor, Inc. une licence mondiale exclusive pour le développement et la commercialisation du tafasitamab. Le tafasitamab incorpore un domaine Fc modifié par XmAb®, qui intervient dans la lyse des cellules B par apoptose et par mécanisme effecteur immunitaire, notamment la cytotoxicité à médiation cellulaire dépendante des anticorps et la phagocytose cellulaire dépendante des anticorps.

Aux États-Unis, Monjuvi® (tafasitamab-cxix) est approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) en association avec le lénalidomide dans le traitement de patients adultes atteints d'un LDGCB récidivant ou réfractaire non autrement spécifié, notamment un LDGCB provenant d'un lymphome de bas grade, et qui ne sont pas admissibles pour une greffe autologue de cellules souches. Cette indication est approuvée dans le cadre d'une procédure accélérée étayée par le taux de réponse globale. Le renouvellement de l'approbation pour cette indication pourrait dépendre de la vérification et de la description d'avantages cliniques dans le cadre d'un ou plusieurs essais confirmatoires.

En Europe, Minjuvi® (tafasitamab) a reçu une autorisation conditionnelle, en association avec le lénalidomide, suivi par Minjuvi en monothérapie, pour le traitement de patients adultes atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B (LDGCB) récidivant ou réfractaire qui ne sont pas admissibles pour une greffe autologue de cellules souches.

Le tafasitamab est en cours d'évaluation clinique en tant qu'option thérapeutique pour le traitement d'affections malignes à cellules B dans plusieurs essais avec association en cours.

Minjuvi® et Monjuvi® sont des marques déposées de MorphoSys AG. Le tafasitamab est conjointement mis sur le marché par Incyte et MorphoSys sous la dénomination Monjuvi® aux États-Unis, et mis sur le marché par Incyte sous la dénomination Minjuvi® dans l'UE.

XmAb® est une marque déposée de Xencor, Inc.

À propos des comprimés de ponatinib (Iclusig®)

Le ponatinib (Iclusig®) cible non seulement le BCR-ABL natif, mais aussi ses isoformes porteurs de mutations conférant la résistance au traitement, notamment la mutation T315I, qui a été associée à la résistance à d'autres IKT approuvés.

Dans l'UE, Iclusig est approuvé pour le traitement des patients adultes atteints de leucémie myéloïde chronique (LMC) en phase chronique, en phase accélérée ou en phase blastique, qui sont résistants au dasatinib ou au nilotinib, qui sont intolérants au dasatinib ou au nilotinib et pour lesquels un traitement ultérieur par imatinib n'est pas jugé adéquat cliniquement ; ou qui présentent la mutation T315I, ou le traitement des patients adultes atteints de leucémie lymphoblastique aiguë à chromosome Philadelphie positif (LLA Ph+) qui sont résistants au dasatinib, qui sont intolérants au dasatinib et pour lesquels un traitement ultérieur par l'imatinib n'est pas jugé adéquat cliniquement, ou qui présentent la mutation T315I.

Cliquez ici pour consulter le résumé des caractéristiques du produit d'Iclusig.

Incyte détient une licence exclusive de Takeda Pharmaceuticals International AG pour commercialiser le ponatinib dans l'Union européenne et dans 29 autres pays, notamment en Suisse, au Royaume-Uni, en Norvège, en Turquie, en Israël et en Russie. Iclusig est commercialisé aux États-Unis par Millennium Pharmaceuticals, Inc, une filiale détenue en propriété exclusive par Takeda Pharmaceutical Company Limited.

À propos d'Incyte

Incyte est une société biopharmaceutique internationale basée à Wilmington, dans l’État du Delaware, qui s'efforce de trouver des solutions pouvant répondre à d’importants besoins médicaux non satisfaits grâce à la découverte, au développement et à la commercialisation de produits thérapeutiques exclusifs. Pour de plus amples renseignements à propos d’Incyte, consultez le site web Incyte.com et suivez @Incyte.

Énoncés prospectifs

À l'exception des données historiques formulées dans le présent document, les sujets abordés dans le présent communiqué de presse, notamment les déclarations relatives à la présentation de données de projets de développement clinique de la Société ou de ses partenaires, et la question de savoir si et quand le développement de composés ou d'associations sera approuvé ou commercialement disponible pour une utilisation chez l'homme dans le monde en dehors des indications déjà approuvées dans des régions spécifiques, ses plans de présentation pour le prochain congrès de l'ASH et son objectif d'améliorer la vie des patients, contiennent des prévisions, estimations et autres énoncés prospectifs.

Ces énoncés prospectifs se fondent sur les attentes actuelles de la Société et sont sujets à des risques et incertitudes susceptibles de faire en sorte que les résultats réels diffèrent de manière significative, notamment des développements imprévus et des risques liés à des retards imprévus ; à la poursuite de la recherche et développement et aux résultats des essais cliniques qui pourraient être infructueux ou insuffisants pour répondre aux normes réglementaires applicables ou justifier un développement continu ; à la capacité de recruter un nombre suffisant de sujets dans les essais cliniques ; les effets de la COVID-19 et les mesures de lutte contre la pandémie sur les essais cliniques, la chaîne logistique, d'autres fournisseurs tiers et les activités de développement et de découverte de la Société ; aux choix arrêtés par la FDA américaine et d'autres autorités réglementaires en dehors des États-Unis ; à l'efficacité ou l'innocuité des produits de la Société ; à l'acceptation des produits de la Société sur le marché ; à la concurrence sur le marché ; aux exigences en matière de vente, de marketing, de fabrication et de distribution ; et à d'autres risques mentionnés parfois dans les rapports de la Société déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, notamment son rapport annuel et son rapport trimestriel sur formulaire 10-Q pour le trimestre clos le 30 septembre 2021. L'entreprise décline toute intention ou obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs.

1 Résumé sponsorisé par Takeda.
2 Résumé sponsorisé par Novartis.
3 Résumé sponsorisé par MorphoSys.
4 Résumé sponsorisé par Innovent.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211105005801/fr/

Contacts

Médias
Catalina Loveman
+1 302 498 6171
cloveman@incyte.com

Investisseurs
Christine Chiou
+1 302 274 4773
cchiou@incyte.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles