Publicité
La bourse ferme dans 5 h 15 min
  • CAC 40

    7 988,79
    -69,01 (-0,86 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 997,90
    -32,45 (-0,65 %)
     
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 344,80
    -11,70 (-0,50 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 628,69
    -650,96 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 460,62
    -24,08 (-1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,56
    +0,73 (+0,91 %)
     
  • DAX

    18 563,90
    -113,97 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    8 222,76
    -31,42 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,2756
    -0,0015 (-0,12 %)
     

337 millions d'années de vie perdues en raison du COVID-19, selon l'OMS

Markus Mainka/Adobe Stock

Les deux premières années de la pandémie de Covid-19 ont coûté près de 337 millions d'années de vie, en provoquant la mort prématurée de millions de personnes, révèle l'OMS vendredi 19 mai. L'Organisation mondiale de la santé met ainsi en exergue l'impact dévastateur de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. Rien qu'en 2020 et 2021, Covid a entraîné la perte de 336,8 millions d'années de vie dans le monde, selon l'Organisation.

"C'est comme perdre 22 ans de vie pour chaque décès en excès", a déclaré aux journalistes Samira Asma, chef adjointe de l'OMS pour les données et l'analyse, avant le lancement. Et ce calcul se base sur les données disponibles en 2022. Depuis lors, le nombre de morts a continué de grimper même si c'est à un rythme plus lent, poussant l'OMS à lever son niveau d'alerte sanitaire le plus élevé, non sans prévenir que le Covid n'avait pas pour autant disparu.

Le bilan officiel des décès attribué à la maladie, actualisé régulièrement par l’OMS, est de 6,9 millions de personnes au 17 mai. Mais de nombreux pays n’ont pas fourni de données fiables à l’OMS, qui estime que la pandémie a fait près de trois fois plus de victimes en trois ans, au moins 20 millions de morts. Elle s’appuie pour cela sur le calcul de l’excès de mortalité, défini comme la différence entre le nombre de décès réels et le nombre de décès estimés en l'absence de pandémie.

Ces 20 millions incluent les morts directes du Covid mais aussi les décès liés à l’impact de la pandémie sur les systèmes (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon crée la surprise en proposant cette piscine hors-sol à moins de 93 euros
La Chartreuse, victime de son succès aux États-Unis
Inflation alimentaire : quand seront visibles les baisses de prix?
Barbecue : ces 2 modèles à moins de 85 euros font un tabac chez Amazon et Cdiscount
Google Pixel 6 Pro : ce site divise presque par 2 le prix du smartphone et c'est un carton