La bourse ferme dans 6 h 54 min
  • CAC 40

    6 275,10
    -83,64 (-1,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 662,98
    -45,41 (-1,22 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0712
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 857,70
    +9,90 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    27 356,60
    -1 197,18 (-4,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    655,32
    -19,56 (-2,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,82
    -0,47 (-0,43 %)
     
  • DAX

    14 040,82
    -134,58 (-0,95 %)
     
  • FTSE 100

    7 456,85
    -56,59 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2514
    -0,0074 (-0,59 %)
     

300 euros pour des canapés inexistants : l’arnaque qui a trompé Google Shopping

Une arnaque impressionnante figurait parmi les premiers résultats Google Shopping pour des canapés convertibles, pendant des semaines. Une méthode de plus en plus courante, ressemblant à celle employée par un escroc sur lequel Numerama a déjà enquêté.

Sophie voulait s’acheter un canapé convertible, tout simplement. Alors, quand le premier résultat affiché sur Google lui a indiqué un site aux prix très attractifs et avec un modèle ressemblant en tout point à ce qu’elle cherchait, elle n’a pas longtemps hésité. « J’ai juste eu l’impression de faire une très bonne affaire sur le coup, avec un canapé convertible à un peu plus de 360 euros », se souvient-elle aujourd’hui. Très rapidement, elle se décide, et paie.

Elle reçoit immédiatement après un SMS, semblable à ceux qu’envoient certains sites de vente en ligne : « Bonjour Sophie », peut-elle lire sur le message, « merci de votre achat auprès de Vehrnex ! Nous vous informerons de son expédition ». Tout semble bon. Mais pourtant, comme Sophie s’en rendra vite compte, le numéro de suivi de commande qui suit le message est un faux — et elle ne recevra jamais son canapé.

Sophie n’est pas la seule à être tombée dans le piège de Vehrnex, la fausse société qui a prétendu vendre des canapés convertibles et des tapis. L’arnaque a extrêmement bien fonctionné, et aurait fait au moins 700 victimes en quelques mois seulement, de fin novembre 2021 à la mi-mars 2022.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles