La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    37 091,52
    -2 478,65 (-6,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

30 ans après sa disparition, la SNCF remet sur les rails le TER entre Lille et Paris avec un prix d'appel à 10 euros

franceinfo, Atelier des modules
·1 min de lecture

Abandonnée il y a une trentaine d’années au profit du TGV, la liaison TER entre Lille et la capitale est rétablie depuis le samedi 16 janvier. Une nouvelle alternative abordable à la ligne à grande vitesse la plus chère de France. Alors évidemment cela va moins vite, comptez 2h15 à 2h30 entre Lille et Paris avec quatre arrêts sur le trajet, au lieu d'1h10 en moyenne pour le TGV. Mais c’est aussi beaucoup moins cher, avec un prix d’appel pour l’aller simple à 10 euros, et beaucoup plus pratique que les Ouigo qui s’arrêtent à l’aéroport de Roissy. Bref, de quoi séduire les voyageurs qui ont pris d’assaut le premier train, et de bon augure pour l’avenir de cette nouvelle ligne, que réclamaient aussi depuis longtemps de nombreux élus des Hauts-de-France.

Bientôt en semaine ?

Pour le moment, ce TER ne fonctionnera que les samedis et dimanches avec deux allers-retours quotidiens. Les départs auront lieu de Lille Flandres à 9h12 et 19h12 et de la gare du Nord à Paris à 10h22 et 18h28. Mais la direction régionale de la SNCF n’exclut pas de le faire rouler en semaine si la demande est suffisante. En s’arrêtant dans quatre autres gares de la région (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi