La bourse ferme dans 8 h 11 min

3 événements qui pourraient déstabiliser l'économie en 2020

Thomas Chenel
risque

Flickr.com/Paxson Woelber

La croissance mondiale en 2020 devrait rester au plus bas. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a abaissé ses prévisions pour l'année prochaine et n'anticipe pas de franche reprise en 2021, en raison des tensions commerciales persistantes qui risquent de continuer à peser sur les échanges et les investissements. Selon l'OCDE, la croissance devrait donc continuer à évoluer sous la barre des 3% au niveau mondial en 2020, à 2,9%. Elle remonterait ensuite légèrement, à 3% en 2021.

"Ces taux de croissance sont les plus bas depuis la crise financière", a commenté l'organisation. En Europe, la France afficherait une croissance de 1,2% en 2020, après 1,3% cette année, tandis que l'Allemagne observerait un ralentissement à 0,4%, après 0,6% en 2019. Pour relancer l'activité sur le continent, la nouvelle présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, pourrait jouer un rôle déterminant.

La banque d'investissement Saxo Bank s'est livrée à plusieurs "prévisions chocs" pour l'année à venir qui modifieraient radicalement les perspectives d'investissement et l'économie si elles venaient à se réaliser :

Christine Lagarde relève les taux de la BCE

Christine Lagarde pourrait estimer que la politique monétaire aurait atteint ses limites et déciderait donc de procéder à un premier relèvement des taux le 23 janvier 2020. "Cette première hausse est suivie d'une autre plus tard, cela ramène rapidement le taux directeur à zéro et il devient même légèrement positif avant la fin de l'année", anticipe Saxo Bank. Cette décision viserait un double effet. Elle permettrait de contraindre les gouvernements à prendre le relais de la politique monétaire accommodante de la BCE.

"C'est le seul moyen un peu coercitif pour contraindre à une relance budgétaire. Mais pour l'Allemagne, il faudrait en plus une…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Les géants de la finance BlackRock et JPMorgan épinglés pour le décalage entre leurs discours et leurs actes sur l'environnement

Aussi sur Business Insider