Marchés français ouverture 6 h 55 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0092
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    22 989,38
    -311,71 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    551,05
    -6,68 (-1,20 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

2MX Organic : des minoritaires «in vitro»

Après une introduction en Bourse réussie le 9 décembre 2020, cette société d’acquisition à usage spécial (Spac), qui répond au doux nom de 2MX Organic, a donc trouvé sa cible. Il s’agit d’Invivo Retail, filiale du groupe coopératif agricole Invivo, centrée sur la jardinerie, l’animalerie et l’alimentaire. L’ambition de cet étrange attelage ? Créer «un acteur majeur de la distribution spécialisée multiproduits, durable et engagé». Ce rapprochement s’effectuerait par voie d’apport à l’issue de l’assemblée générale de 2MX Organic, prévue le 29 juillet. Invivo Retail (867 millions d’euros de chiffre d’affaires à fin septembre 2021, pour un exercice à cheval) deviendrait ainsi une filiale à part entière de 2MX, et sa maison mère Invivo l’actionnaire majoritaire du nouvel ensemble. Sur le compartiment professionnel d’Euronext Paris, la valeur, qui tangentait les 10 euros, a décroché à partir du 1er juillet, touchant un point bas le 12 juillet à 8,20 euros. Ce qui n’est pas un hasard. Du 10 juin au 11 juillet, les investisseurs qui avaient souscrit des actions B lors de l’introduction pouvaient demander le rachat de leurs titres au prix de l’émission, soit 10 euros, non sans les avoir inscrit au nominatif pur. Les actions A n’étaient pas visées, car détenues par les trois fondateurs, Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari, à la tête du quart du capital. Les acheteurs de dernière minute n’ont donc plus qu’à espérer, comme les promoteurs de 2MX, que ce véhicule soit à la consommation responsable ce que Tesla est à la voiture électrique. Mais n’est pas Elon Musk qui veut ! Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles