La bourse ferme dans 6 h 20 min
  • CAC 40

    4 880,30
    -29,34 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 149,03
    -49,83 (-1,56 %)
     
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    -0,0062 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 904,30
    -0,90 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    11 085,86
    +48,40 (+0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,85
    +1,39 (+0,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,81
    -1,04 (-2,61 %)
     
  • DAX

    12 369,67
    -276,08 (-2,18 %)
     
  • FTSE 100

    5 848,81
    -11,47 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3050
    +0,0012 (+0,09 %)
     

24 Heures du Mans : le classement à trois heures de l'arrivée

AFP
·1 min de lecture

La Toyota N.8 menait toujours la course des 24 heures du Mans à trois heures de l'arrivée, devant les deux Rebellion et la deuxième Toyota. La voiture de Buemi/Nakajima/Hartley disposait désormais d'une confortable avance de 5 tours sur la Rebellion N.1 de Senna/Menezes/Nato et la N.3 de Berthon/Delétraz/Dumas, les deux voitures suisses se trouvant roue dans roue pour la 2e place. Les ennuis de turbo subis par la Toyota N.7 de Conway/Kobayashi/Lopez dans la nuit et qui lui ont fait perdre la tête montrent cependant que tout peut encore arriver avant l'arrivée de la course à 14h30.

En LMP2, c'est l'Oreca N.22 de Albuquerque/Di Resta/Hanson qui menait la danse alors qu'en LM GTE PRO, cet honneur revenait à l'Aston Martin N.97 de Lynn/Martin/Tincknell et en LM GTE AM à une autre Aston, la N.90 de Adam/Eastwood/Yoluc. La pluie qui avait été annoncée avant le début de l'épreuve samedi n'est pas venue et c'est sous le soleil que les 49 concurrents encore classés s'apprêtaient à disputer les dernières heures de la légendaire course d'endurance.

Classement après 21 heures de course :

1. Toyota N.8...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi