La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +15,89 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,87 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1965
    +0,0051 (+0,43 %)
     
  • Gold future

    1 783,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    15 191,45
    +339,88 (+2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -37,24 (-10,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,52
    -0,01 (-0,02 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +208,68 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +350,85 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,41 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,28 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3328
    -0,0029 (-0,21 %)
     

24 Heures du Mans : au volant d'une voiture à hydrogène bientôt en circuit

·1 min de lecture

Sur le circuit, le petit bolide émet un bruit d'avion au décollage. 100% électrique, ce prototype de sport "made in France" a suffisamment d’autonomie pour disputer, à terme, les 24 Heures du Mans. Le secret de cette voiture révolutionnaire réside dans le carburant utilisé : elle est alimentée par une pile à hydrogène. Europe 1 a pu monter à bord de cette voiture-laboratoire lors d’une session d’essais privés organisés cette semaine sur le circuit de Lurcy-Lévis, dans l’Allier.

Un volant qui ressemble à une console de jeux

Mieux vaut être souple et mince pour se glisser à l’intérieur : l’habitacle au ras du sol est celui des prototypes qui disputent les 24 Heures du Mans. Devant le pilote, uniquement des boutons, des cadrans et un volant qui ressemble à une console de jeux. Près du cockpit, trois diodes de couleurs sont installées. "Le vert tout va bien, le jaune c’est potentiellement une fuite d’hydrogène, et le rouge un problème d’isolation sur la voiture. Là, il y a danger. Il n’y pas de quoi s’affoler. Il faut juste suivre les instructions et s’extraire du cockpit en sautant pieds joints sur le sol, pour éviter de faire contact entre la voiture et la terre, au risque de prendre une décharge", explique Norman Nato pilote de développement. 

...
Lire la suite sur Europe1