La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 695,92
    -238,20 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

2060: des pirates 3.0 s’attaquent aux cerveaux

Red Team Défense

SCENARIOS DE RUPTURE (33/33) - En ce milieu de siècle, la Méditerranée s’est transformée en zone de non-droit. Des pirates d’Afrique du Nord attaquent les cargos et navires militaires, mais aussi les implants neuraux des militaires français. En 2060, la bataille de La Valette est leur heure de gloire.

Cet été, Challenges vous propose un bond dans un futur imaginaire. Nous publions, dans le cadre de notre série sur les scénarios de rupture, des scénarios élaborés par nos journalistes, des experts, nos partenaires de The Economist, mais aussi des projections, en version résumée et rééditée, réalisées par la Red Team, une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense. Comme celui-ci. Bonne lecture!

Piraterie en pleine explosion, Etats faillis, tensions permanentes: en cette fin des années 2050, la Méditerranée orientale est dans l’œil du cyclone. Le fragile équilibre des années 2020 n’est plus qu’un lointain souvenir. Peu avant 2040, la Turquie a annexé Chypre et les îles du Dodécanèse sans grande résistance, avant de quitter l’OTAN. Il a fallu une improbable opération conjointe sino-européenne pour stopper cet expansionnisme. L’archipel du Dodécanèse, théoriquement sous contrôle turc mais administré par des structures mafieuses, est devenu une plaque tournante du trafic de migrants. La situation est encore pire sur le littoral du sud de la Méditerranée. La Syrie, le Liban, mais aussi une grande partie du Maghreb (Algérie, Tunisie, Libye), se sont "balkanisés", avec un mélange d’entités stables et de satellites incontrôlables.

Coup de pinceau final sur ce tableau peu reluisant, les années 2030-2040 ont vu l’émergence de groupes de pirates sur les côtes d’Afrique du Nord, qui n’hésitent pas à attaquer les navires commerciaux. Surnommés "barbaresques 3.0", en référence aux , ces pirates attaquent les navires civils depuis une multitude de petites embarcations. Hackers doués, ils savent tirer profit des failles des systèmes de suivi et d’identification des cargos, pirater leurs GPS, les tromper avec de faux appels de détresse. En 2031, ils parviennent même à détourner un paquebot de retraités. Ceux-ci seront détenus plusieurs semaines sur la côte algérienne, jusqu’au paiement d’une rançon.

Face à cette piraterie en pleine essor, le[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi