La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 772,60
    -15,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    22 663,08
    -284,21 (-1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

2055: Des ouistitis envahissent la Lune pour une expérience scientifique

© Albert Tercero

SCÉNARIOS DE RUPTURE (25/35) - Des hommes et des singes cohabitent au bord du cratère Shackleton. Leur mission: étudier le développement d'une grossesse dans la faible gravité lunaire. Le point en 2055 sur cette odyssée de l'espace.

Cet été, Challenges vous propose un bond dans le futur. Nous publions, dans le cadre de notre série sur les scénarios de rupture, des projections, en version résumée et rééditée, réalisées par la Red Team, une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense, mais aussi des scénarios imaginés par nos soins, écrits par des spécialistes, des contributeurs extérieurs, ou encore imaginés par notre partenaire The Economist. Comme celui-ci. Bonne lecture.

Ils peuvent un tantinet interloquer, avec leurs visages étrangement petits par rapport à la tête, leurs touffes d'oreilles blanches, leurs jacassements et leur odeur. Pourtant les membres du collectif Caird (clin d'œil à l'expédition polaire du James Caird dirigée par Sir Ernest Schackleton) ne toléreront aucune critique sur les ouistitis avec qui ils partagent leurs espaces de vie aux environs du pôle Sud de la Lune. Aucun Cairder n'envisagerait la vie sans eux au bord du cratère Shackleton. Les ouistitis de la lune sont le premier et le meilleur exemple de ce qui est devenu un fait fondamental des voyages spatiaux, à savoir que, plus les humains s'éloignent de la terre, plus ils tirent profit de la compagnie d'autres créatures terriennes.

Recherche fondamentale

A l'origine, les ouistitis avaient été envoyés sur la lune en tant que participants involontaires à un projet de recherche crucial. Légers et d'un entretien facile, ayant un placenta assez semblable à celui des humains et une période de gestation relativement courte, ils sont des candidats idéaux pour étudier une question fondamentale: les humains peuvent-ils mener à bien une grossesse dans la faible gravité lunaire, où les choses ne pèsent qu'un sixième de leur poids terrestre?

Dans les années 2020-2030, l'idée de séjourner suffisamment longtemps dans l'espace pour que les questions d'obstétrique acquièrent de l'importance n'avait guère de sens -les stations spatiales en orbite terrestre et les bases lunaires n'accueillaient [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles