La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    24 089,14
    +41,76 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

2050 : une opération militaire "basse énergie" en Asie du Sud-Est

SCENARIOS DE RUPTURE (2/35) - Une délicate opération militaire française est lancée au Kundani, en Asie du Sud-Est, dans un contexte de rationnement énergétique drastique. Le puissant voisin, Tidaxa, ne l'entend pas de cette oreille.

Ce scénario a été élaboré par la , une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense. Son rôle: publier deux scénarios par an pour confronter les armées à des scénarios extrêmes. La Red Team a déjà publié six documents de ce type, que Challenges va publier, en version résumée et rééditée, tout au long de l'été, dans le cadre de sa série d'été sur les scénarios de rupture. Bonne lecture!

Un traumatisme. En 2038, une série de mégafeux, partis de puits de pétrole, plonge la totalité de la planète dans la pénombre durant trois mois. Cette "nuit carbonique" provoque une prise de conscience inédite: la décarbonation de l'atmosphère, question de survie, ne souffrira plus aucune exception. Fin 2038, un Traité de sobriété et décarbonation énergétiques est signé par les principales puissances. Chaque nation met en place un département énergie qui donne le "la" aux politiques publiques. Les engagements sont draconiens: chaque organe de la nation, administration, entreprise ou particulier, est redevable d’une sobriété énergétique permanente. Chaque requête sur un moteur de recherche, par exemple, a un coût énergétique qui est imputé à l’utilisateur.

<em>Image de François Schuiten, issue du scénario "Basse énergie, après la nuit carbonique", de la Red Team © Red Team Défense</em>
Image de François Schuiten, issue du scénario "Basse énergie, après la nuit carbonique", de la Red Team © Red Team Défense

Les armées n’échappent pas à ce rationnement. Elles doivent justifier chaque dépense énergétique selon un dispositif de "seuils de joules" autorisé en fonction de la menace, le dispositif Encon. Encon 1, le plus bas niveau, est dédié aux actions de renseignement. Une opération de sécurisation discrète, comme la mise à l’abri d’une personne, permet de bénéficier de plus d’énergie (Encon 2 ou 3). Les opérations classiques se font sous Encon 4. Ce n'est qu'en cas de conflit ouvert et de haute intensité que le Encon 5 (budget énergétique illimité) est enclenché.

Face à cette nouvelle donne énergétique, les tactiques évoluent, l'équipement aussi. Un nouveau type de combinaison é[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles