La bourse ferme dans 1 h 40 min
  • CAC 40

    6 552,10
    +79,75 (+1,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 771,21
    +45,82 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    33 063,79
    +260,32 (+0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0215
    +0,0027 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 797,20
    +6,00 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    23 665,88
    +822,94 (+3,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    564,40
    +21,53 (+3,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,66
    -0,35 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 715,99
    +142,06 (+1,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 505,61
    +65,87 (+0,89 %)
     
  • Nasdaq

    12 816,47
    +158,92 (+1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 179,86
    +34,67 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2133
    +0,0063 (+0,52 %)
     

2036: Une intelligence artificielle décroche le Prix Nobel de médecine

© Albert Tercero

SCENARIO DE RUPTURE (17/35) - En 2036, pour "avoir apporté le plus grand bienfait à l'humanité", un certain Yulya est récompensé. Son mérite est très controversé.

Cet été, Challenges vous propose un bond dans un futur imaginaire. Nous publions, dans le cadre de notre série sur les scénarios de rupture, des projections, en version résumée rééditée, réalisées par la , une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense. Sa mission: publier deux scénarios par an pour confronter les armées à des scénarios extrêmes. Mais aussi des scénarios imaginés par notre partenaire . Comme celui-ci. Bonne lecture.

Ce fut une scène que le Comité Nobel aurait sûrement préféré éviter. Tandis que les lauréats des prix de cette année rejoignaient peu à peu leur place dans la salle de la Maison des concerts de Stockholm, des dizaines de manifestants, dont plusieurs anciens lauréats, affrontaient la police dans les rues avoisinantes. Ils s'étaient rassemblés pour protester contre la décision sans précédent d'accorder le prix Nobel de physiologie ou de médecine à une intelligence artificielle (IA).

La citation du Comité avait en effet reconnu Yulya -surnom du Système de diagnostic automatisé du lymphome- comme le découvreur de la vulnérabilité annexe, mécanisme par lequel des paires spécifiques d'antibiotiques, travaillant en tandem, peuvent s'avérer efficaces contre des bactéries habituellement résistantes. Le Comité estime qu'au cours des dix-huit mois écoulés depuis sa découverte, qui est intervenue alors que le taux de mortalité associé à l'échec des antibiotiques existants avait atteint environ 2,5 millions de décès par an, le travail de Yulya a sauvé 4 millions de vie, tant grâce à un traitement direct qu'en permettant la reprise de certaines procédures chirurgicales, comme les césariennes, considérées jusqu'alors comme trop risquées en l'absence d'antibiotiques.

Changement démographique

On aurait pu penser que le fait d'avoir enrayé la plus grave crise de santé publique depuis la pandémie de coronavirus des années 2020-2022 constituait une qualification suffisante pour que son découvreur, humain ou machine, [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles