La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 869,48
    -110,84 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    12 939,23
    +1,11 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0095
    -0,0085 (-0,84 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 134,18
    -258,58 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,32
    -0,41 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    4 271,12
    -2,92 (-0,07 %)
     

2028: La chasse au carbone règle la marche du monde

© Alvaro Bernis

SCENARIOS DE RUPTURE (12/35) - Une app de traçage des émissions de CO2, gadget de riches au départ, est devenue une technologie qui change l'organisation de la planète.

Cet été, Challenges vous propose un bond dans un futur imaginaire. Nous publions, dans le cadre de notre série sur les scénarios de rupture, des projections, en version résumée rééditée, réalisées par la , une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense. Sa mission: publier deux scénarios par an pour confronter les armées à des scénarios extrêmes. Mais aussi des scénarios imaginés par nos soins, celui de nos contributeurs extérieurs ou encore par notre partenaire The Economist. Comme celui-ci. Bonne lecture.

Tout a commencé avec l'application My Carbon Action, lancée fin 2019 par une entreprise finlandaise qui développait des logiciels bancaires. L'app analysait automatiquement les données d'achat des gens pour déterminer la quantité de carbone émise par la consommation des produits achetés. Ses utilisateurs étaient des personnes qui mesuraient déjà manuellement leurs émissions de carbone en saisissant leurs estimations dans des calculateurs d'empreinte carbone, puis en achetant des compensations pour leur consommation de viande ou leurs voyages en avion afin de se sentir moins coupables de contribuer au réchauffement climatique.

A peine remarquée à l'époque, l'application fut un des premiers exemples du comptage carbone automatisé qui, depuis, a transformé le système mondial de production. Elle a déclenché une réaction en chaîne qui a conduit à la surveillance générale et à la mesure permanente des émissions dans les chaînes d'approvisionnement, l'industrie manufacturière et l'activité des consommateurs.

Approximations

Au début, My Carbon Action et les apps qui s'en inspirèrent étaient surtout remarquables par leur manque de précision. Les détails générés par les transactions par carte bancaire ou les paiements numériques étaient trop vagues pour fournir une évaluation fiable : qui savait ce que signifiait "MAXIM'S CSD (2973) Food & drink $7.48" et pouvait en déduire l'empreinte carbone produite par cette transaction? Perso[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles