Marchés français ouverture 6 h 56 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0092
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    22 996,59
    -303,19 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    551,61
    -6,12 (-1,10 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

2024: les Trump reviennent au pouvoir, d'abord le père puis sa fille Ivanka

AFP/Archives - MANDEL NGAN

SCENARIOS DE RUPTURE (6/35) - Ils sont de retour à la présidence américaine. Le père d'abord, Donald en 2024. Puis, le 20 janvier 2028, Ivanka la fille aînée s'installe dans le bureau ovale.

Cet été, Challenges vous propose un bond dans un futur imaginaire. Nous publions, dans le cadre de notre série sur les scénarios de rupture, des projections, en version résumée rééditée, réalisées par la , une équipe d'auteurs de science-fiction réunie par l'Agence d'innovation de la défense. Sa mission: publier deux scénarios par an pour confronter les armées à des scénarios extrêmes. Mais aussi des scénarios imaginés par nos soins. Comme celui-ci. Bonne lecture.

Enfin. Sans même retirer ses stilettos vernis, elle cale ses jambes sur le bureau, à même l'acajou. Le Resolute desk. C'est là qu'elle signera les lois qui finiront de libérer le business de ses entraves. Elle rit. Comme ils doivent se mordre les doigts ceux qui, il y a dix ans, la surnommaient "Princesse gâtée pourrie", "Fille à papa", "Madame Sans-Gêne". Personne n'avait misé sur elle, pas même Donald Trump, son père, qui, en 2022, avait bien prédit qu'une Républicaine dirigerait le pays avant la fin de la décennie en pensant à Elise Stefanik. Donald était alors furieux qu', témoigne contre lui dans .

47 diamants pour le 47e Commander in chief

Ce glorieux jeudi 20 janvier 2028 efface tout. L'héritière, 46 ans, caresse son bracelet. Or pur, collection Metropolis, dessiné par elle. En 2016, il avait fait polémique parce qu'elle le portait lors d'une interview familiale. Le monde du politiquement correct avait crié au conflit d'intérêts. Pour son investiture ce matin, Ivanka l'a remis, accompagné de boucles d'oreille serties de 47 diamants. Puisqu'elle est la 47e Commander in chief et première femme à la tête des Etats-Unis d'Amérique.

Elle se remémore les mois passés. Les conventions, les ovations chaque fois qu'elle promettait de rendre le pays ultra-puissant: MAGG, pour make America greater and greater. Un slogan génial imaginé par ce conseiller que son père avait destitué, et qu'elle a épousé. Ressuscitant, à 75 ans, son Steve. Banon le banni. Son ex, Jared Kushner, a reçu en guise de lot de consolati[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles