La bourse ferme dans 8 h 22 min
  • CAC 40

    7 143,00
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1430
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 821,10
    +4,60 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    37 333,20
    -801,35 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 025,95
    +0,22 (+0,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,45
    +0,63 (+0,75 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    24 194,73
    -188,59 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,3685
    +0,0005 (+0,04 %)
     

En 2022, l'assurance-vie prend un tournant écoresponsable

·1 min de lecture

Le 1er janvier, tout titulaire d'un contrat d'assurance-vie multisupports pourra y loger des produits financiers, non garantis en capital, dont la vocation n'est pas uniquement de faire fructifier son épargne. C'est à cette date que les assureurs devront inclure dans leur offre au moins une unité de compte (UC) labellisée ISR (investissement socialement responsable), une labellisée Greenfin (finance verte, exclusion des entreprises opérant dans le nucléaire et les énergies fossiles) et un fonds solidaire, devant être investi, pour 5% à 10% de son actif, dans des titres émis par des entreprises solidaires d'utilité sociale (Esus). L'obligation de référencer ces trois familles de fonds est prévue par la loi Pacte du 22 mai 2019.

"La profession est prête, assure Franck Le Vallois, directeur général de la Fédération française de l'assurance (FFA). Les assureurs se doivent déjà de présenter au minimum une unité de compte parmi ces trois catégories. En janvier, chacune devra être représentée par une unité de compte. Ce sera le franchissement d'une étape supplémentaire dans la mise en œuvre d'une des dispositions de la loi Pacte. Elle contribue à la dynamique de la collecte des placements responsables, verts et solidaires, à laquelle nous assistons depuis plusieurs années." De fait, à fin 2020, les supports répondant aux critères de la loi Pacte représentaient 73,6 milliards d'euros d'encours, en hausse de 10,5 milliards d'euros par rapport à l'année précédente. Soit 17% du total ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles