Marchés français ouverture 8 h 41 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0173
    -0,0077 (-0,75 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 902,18
    -49,13 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

2021 a été une année exceptionnelle pour le CAC 40, mieux armé pour 2022

Benoit Tessier

Une nouvelle étude du cabinet EY montre que les grandes entreprises françaises sont plus en forme que jamais.

2021 aura été un millésime exceptionnel pour les entreprises du CAC 40. La seizième édition du "Profil financier du CAC 40" publié le 23 juin par le cabinet EY le confirme. D’après cette étude, tous les indicateurs sont au vert: un chiffre d’affaires record de 1.431 milliards d’euros (+20,6%), une marge opérationnelle au plus haut et un niveau d’endettement au plus bas. "Après une année 2020 en forte baisse, la reprise a été générale: 35 entreprises de l’indice ont vu leur chiffre d’affaires augmenter en 2021", résume Nicolas Klapisz, associé à EY en charge de l’étude. La hausse de plus de 20% du chiffre d’affaires l’an dernier s’explique évidemment par le faible résultat de 2020 (1.186 milliards, son plus bas niveau depuis 2009) mais aussi par la croissance des entreprises à l’international qui représente une part de plus en plus importante de l’activité des entreprises du CAC 40

Source: EY

L’Europe ne représente plus que la moitié de l’activité alors qu’elle en pesait près des trois quarts il y a 15 ans. Et si on se concentre sur la France, ce n’est même que 23% du chiffre d’affaires l’an dernier contre près de 30% au début des années 2010. C’est grâce à leur dynamisme à l’international que les entreprises du CAC 40 réalisent leur croissance. Autre bonne nouvelle, leur marge opérationnelle s’est elle aussi largement redressée pour atteindre 12,6%, portée par le secteur du luxe et des cosmétiques ( -actionnaire minoritaire de Challenges-, , et pèsent à eux seuls un quart de l’indice) qui affiche une marge opérationnelle totale de 25,9%.

Confiance des dirigeants et des marchés

Conséquence de ces excellents résultats, la capitalisation boursière de l’indice-phare de la Bourse de Paris a atteint un record absolu de 2 379 milliards d’euros. EY a examiné en détail cette valeur.

Source: EY

"On voit que les actifs incorporels (marques, brevets, portefeuille clients…) sont au plus haut. Et les cours de bourse les intègrent, ce qui prouve la confiance des marchés", détai[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles