La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 580,13
    +647,76 (+2,09 %)
     
  • Nasdaq

    13 580,66
    +388,32 (+2,94 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    -0,0036 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    29 452,57
    +472,36 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    40 117,73
    +3 611,61 (+9,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    967,71
    +39,48 (+4,25 %)
     
  • S&P 500

    3 906,41
    +95,26 (+2,50 %)
     

En 2020, la Terre a tourné plus vite que d'habitude

·1 min de lecture

2020 a décidemment été une année bizarre, puisqu'après les pandémies mondiales et les confinements, la Terre elle-même nous a joué des tours. Des tours de plus en plus rapides même puisqu'en moyenne notre planète a tourné plus vite sur elle-même que d'habitude, réduisant du coup la durée des jours. Mais qu'on se rassure, rien de grave ni d'inquiétant.

Une journée dure 24 heures, soit 1 440 minutes ou encore 8 400 secondes. Enfin, en théorie, parce que dans les faits aucune journée ne dure exactement autant que les autres. La différence n'est pas bien grande, de l'ordre de la milliseconde, mais c'est suffisant pour qu'on puisse la mesurer.

Cette instabilité a des raisons physiques : les mouvements du noyau de la Terre, des océans, de l'atmosphère ont une influence sur la vitesse de rotation de notre planète, c'est habituel. La tendance historique est d'ailleurs à l'augmentation de la durée des journées.

2020 a cependant été étonnante puisque cela a été exactement l'inverse, alors que le record du jour le plus court datait de 2005. Il a été battu 28 fois l'an dernier.

Et c'est désormais le 19 juillet 2020 qui occupe cette place. Ce jour-ci, la Terre a mis 24 heures moins 1,46 milliseconde pour tourner sur elle-même.

Cela a l'air de rien, mais additionnés, ces petits écarts finissent par avoir une influence. La Terre a ainsi pris de l'avance par rapport à nos horloges atomiques les plus précises.

Rien d'énorme, mais si le phénomène se répète en 2021, il pourrait alors être envisagé de retirer une seconde pour retrouver le rythme planétaire.