La bourse ferme dans 3 h 10 min

Les 20 pays dont la population devrait décliner le plus rapidement entre 2020 et 2050

Une nouvelle étude publiée dans la revue médicale The Lancet par des chercheurs de l'Institute for Health Metrics and Evaluation de l'Université de Washington, prévoit que la population devrait commencer à diminuer d'ici 2100 dans presque tous les pays du monde. Ils ont examiné les projections démographiques jusqu'à l'an 2100 pour 195 pays. Selon leurs conclusions, certains pays pourraient même voir leur population diminuer de moitié.

Selon le rapport, la population mondiale devrait atteindre environ 8,8 milliards d'individus d'ici 2100, après avoir atteint un pic de 9,7 milliards en 2064. Un facteur important de cette baisse prévue provient des estimations des chercheurs concernant la diminution des taux de fertilité dans le monde. Les chercheurs ont estimé que d'ici 2100, le taux de fécondité moyen devrait être d'environ 1,7 enfant par femme, bien en dessous des 2,1 enfants nécessaires pour maintenir une population stable dans le temps.

L'étude prévoit que d'ici 2050, 151 des 195 pays étudiés par les chercheurs auront des taux de fécondité inférieurs au niveau de remplacement de 2,1.

Le déclin de la croissance démographique et le vieillissement de la population peuvent poser des problèmes à certains pays. "Ces changements démographiques auront des conséquences économiques extrêmement difficiles à gérer. La diminution du nombre d'adultes en âge de travailler réduira à elle seule les taux de croissance du PIB", écrivent les chercheurs dans le rapport.

Bien que le déclin de la population puisse entraîner certains défis, il reflète également l'amélioration de l'accès des femmes à l'éducation et aux soins de santé. Par exemple, les chercheurs notent dans l'étude que dans les pays à forte fécondité, comme en Afrique subsaharienne, "ce taux de déclin sera largement dû à l'amélioration de l'accès à l'éducation et aux contraceptifs modernes". Le taux de fécondité devrait même être inférieur à 1,7 enfant par femme, soit 1,4 enfant par femme, si "toutes les femmes ont 16 ans d'éducation et 95% des femmes ont accès à la contraception".

Alors que les États-Unis devraient continuer à croître dans un avenir proche, les Américains attendent plus longtemps pour avoir des enfants, ce qui laisse supposer un vieillissement progressif de la population. Selon les récentes estimations de l'IHME, publiées dans The Lancet, le taux de fertilité aux États-Unis était d'environ 2,1 en 2017 et devrait tomber à environ 1,6 d'ici

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Donald Trump aurait changé de ton sur le coronavirus simplement pour assurer sa réélection
Les questions qui pourraient être posées à Amazon, Facebook, Apple et Alphabet devant le Congrès américain
Vous devrez sûrement vous faire vacciner plusieurs fois contre le coronavirus, selon les experts
Carrefour étend son partenariat avec Uber Eats à toute la France
Cette animation montre que le centre de notre système solaire n'est pas le Soleil