La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 790,10
    -3,00 (-0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    33 805,92
    +330,72 (+0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

20 ans de l'euro: un Français sur deux convertit encore les prix en francs

·2 min de lecture

20 ans après l’apparition de l’euro dans douze pays européens, plus de la moitié des Français continuent de convertir leurs achats en francs, selon un sondage YouGov pour MoneyVox.

Des réflexes qui perdurent. Les Français qui ont grandi avec le franc auraient tendance à continuer de convertir le prix des produits en francs. C’est en tout cas ce que révèle un sondage YouGov pour relayé par . Plus précisément, 51% des personnes interrogées déclarent encore convertir l’euro en franc lors de leurs achats. Une habitude "systématique" pour 5% des Français, contre 13% qui assurent effectuer "souvent" la conversion et 33% ont répondu le faire "parfois, "probablement pour de plus gros achats, histoire de faire une comparaison avec d'importants achats passés", précise l’étude.

Lire aussi

Évidemment, ce sont les plus âgés -notamment ceux de plus de 45 ans- qui sont concernés. Comme l’indique ce sondage, 60% des Français de plus de 45 ans, "respectivement 57% des 45-54 ans et 59% des plus de 55 ans", sont adeptes de la conversion en francs. "Mais même les 35-44 ans usent majoritairement (à 52%) de la conversion au moment de régler un achat", précise MoneyVox. À l’inverse, les 18-24 ans, étant trop jeunes ou pas encore nés au moment de l’apparition de l’euro en janvier 2002, n’ont évidemment pas ce réflexe lors de leurs achats.

L’euro responsable de l’inflation pour les trois quarts des Français

Cette étude met également en lumière un autre point: "Plus des trois quarts des Français ont l'impression que le passage à l'euro a eu pour effet de faire grimper les prix", selon le sondage. Parmi eux, 51% sont "tout à fait" persuadés que l’euro a "amplifié l’inflation". Un ressenti contredit par l'Insee. Selon l'Institut, les prix à la consommation ont augmenté de 1,4% en moyenne par an entre 2002 et 2016. Une inflation "inférieure à celle des quinze années précédentes (+ 2,1% en moyenne entre 1986 et 2001)", .

Toutefois, cette impression d'augmentation des prix depuis l'arrivée de l'euro n’empêche pas les Français d’être attachés à l'euro. En effet, ils sont 56% à s’opposer à la suppression de l’euro et 54% sont contre un retour au franc.

Ce sondage YouGov a é[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles