La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 312,01
    -476,84 (-2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

1899, Warrior Nun, Inside Job : c’est l’hécatombe chez Netflix, mais pourquoi ces annulations ?

De nombreuses séries s’arrêtent sur Netflix. Le taux de complétion (« completion rate » en anglais) semble être la cause : la présence dans le top 10 ne présage pas de l’avenir d’une œuvre.

Les annulations marquantes de séries TV ne sont pas en aucun cas un phénomène nouveau. Les exemples sont légion. En 2002, Dark Angel, la série de James Cameron avec Jessica Alba, était annulée par la Fox pour miser sur une série de Joss Whedon, portée par Nathan Fillion et… annulée à son tour. Deux publics traumatisés pour le prix d’un ! Souvenez-vous aussi de John Doe et tant d’autres, qui n’auront jamais eu de fin.

À l’ère de la SVOD, les services de streaming peuvent être des sauveurs. Netflix n’est pas en reste dans le domaine du rachat de droits pour produire une fin ou plusieurs saisons : Lucifer, Designated Survivor, Breaking Bad, Manifest, You, The Killing, Gilmore Girls.

Pourtant, le même service s’attire en ce moment les foudres de sa propre communauté d’abonnés. En cause : une hécatombe d’annulations de séries, pourtant très aimées.

Le taux de complétion est plus important que le top 10 ?

L’excellente série fantastique des créateurs de Dark, baptisée 1899,

[Lire la suite]