Marchés français ouverture 7 h 40 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 620,98
    +187,36 (+0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 356,58
    +7,14 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,09
    +17,50 (+4,80 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Les 18 dates clés pour comprendre les enjeux de Petroplus Petit-Couronne

Julien Bonnet

Le tribunal de commerce de Rouen a prononcé ce mardi 16 octobre la liquidation judiciaire de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. De la faillite de la maison-mère à cette décision qui douche les espoirs de reprise des 470 salariés du site, retrouvez les dates clés de ce feuilleton industriel.

Août 2008
Petroplus rachète à Shell deux raffineries, celle de Petit-Couronne (Seine-Maritime) et celle de Reichsett Vendenheim (Bas-Rhin).

Octobre 2010
"Dans un contexte difficile pour le marché du raffinage", Petroplus annonce son intention de fermer le site de Reichsett pour le convertir en dépôt de carburant. 253 emplois sur 255 doivent être supprimés.

21 Octobre 2011
Près d’un an après Reichsett, Petroplus annonce son intention d’arrêter son complexe "huiles et bitumes" de Petit-Couronne. Sur les 550 postes, 120 doivent être supprimés. La direction du groupe suisse déclare notamment : "Il est apparu clairement que la raffinerie de Petit-Couronne nécessitait des changements plus structurels pour améliorer sensiblement sa compétitivité sur un marché du raffinage très difficile".

10 novembre 2011
Après la visite du président de Petroplus, Jean-Paul Vettier,



... Lire la suite sur UsineNouvelle.com