La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 632,61
    -314,49 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    11 047,63
    -192,30 (-1,71 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0489
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    16 191,33
    -223,28 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,14
    -1,67 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    3 945,84
    -53,00 (-1,33 %)
     

130 millions de dollars interceptés : l'enquête XXL d'Interpol sur les réseaux de fraude en ligne

PIXABAY

Une opération d'envergure menée par Interpol a mené à l'arrestation de près d'un millier de suspects et permis d'intercepter 130 millions de dollars d'actifs issus de fraudes commises en ligne, a annoncé jeudi l'institution. Hameçonnage vocal, escroqueries sentimentales, "sextorsion", fraude à l'investissement, compromission de courriels professionnels, blanchiment d'argent lié aux jeux d'argent illégaux en ligne : l'opération Haechi III a duré plus de cinq mois, du 28 juin au 23 novembre, dans une trentaine de pays, explique dans un communiqué Interpol, dont le siège est à Lyon.

Au total, l'opération a permis l'arrestation de 975 personnes et la résolution de plus de 1.600 dossiers de fraude en ligne. Près de 2.800 comptes de dépôts et d'actifs virtuels ont été bloqués en lien avec ces affaires de criminalité financière. Les investigations lancées dans le cadre de Haechi III ont permis d'identifier de nouvelles tendances dans le crime en ligne, en particulier de nouvelles variations dans les usurpations d'identité, les escroqueries sentimentales ou les cas de "sextorsion". Les enquêteurs ont par ailleurs relevé une hausse importante des fraudes sur les applications de messageries instantanées qui encouragent le paiement via des portefeuilles de cryptomonnaies.

Dans l'une des enquêtes, deux Coréens sous le coup de notices rouges d'Interpol, suspectés d'avoir détourné 28 millions d'euros auprès de 2.000 victimes grâce à une pyramide de Ponzi, ont été arrêtés en Grèce et en Italie. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans ces résidences seniors, des retraités n'ont plus de chauffage
Haute-Vienne : les ramoneurs de cheminée submergés par les commandes
Professeures contractuelles : elles ne touchent pas de salaires depuis la rentrée
Crise de l’énergie : les opérateurs télécoms veulent ralentir le déploiement de la 5G dans les zones rurales
Inflation : la moitié des Français redoutent l’arrivée de Noël