Publicité
Marchés français ouverture 5 h 46 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 683,48
    +201,37 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 855,31
    -343,76 (-0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 339,58
    -49,82 (-3,59 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

130 millions d'euros pour réduire la consommation d'énergie fossile des bâtiments publics

vegefox.com/Adobe Stock

Au rebut les vieilles chaudières : 1.000 projets ont été sélectionnés afin de réduire rapidement la consommation d'énergie fossile des bâtiments publics, pour un coût total de 130 millions d'euros, a annoncé mardi le gouvernement à l'AFP. Raccordement au réseau de chauffage urbain plutôt que chaudières gaz au palais de Chaillot à Paris, panneaux photovoltaïques sur les toits de l'université de Toulon pour l'autoconsommation, isolation des combles du bâtiment des douanes à Papeete pour moins climatiser : avec ces projets, le gouvernement espère pouvoir économiser annuellement l'équivalent de la consommation domestique d'une ville de 50.000 habitants dès l'hiver 2023-2024.

Alors que l'exécutif a déployé à l'automne un plan de sobriété visant à réduire de 10% la consommation d'énergie de la France en deux ans, et de 40% d'ici 2050, "l'Etat se doit d'être exemplaire à la fois sur le court terme mais également sur le long terme, pour diminuer drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre", indique le gouvernement dans un communiqué transmis à l'AFP. Il rappelle que le bâtiment est le principal secteur consommateur d'énergie en France, générant environ un quart des émissions de gaz à effet de serre.

Cet appel à projets est le deuxième du genre, après la sélection de 800 projets au printemps 2022 pour 50 millions d'euros, permettant d'économiser annuellement la consommation d'une ville de 25.000 habitants. Sur plus de 5.600 dossiers présentés, 1.000 ont été sélectionnés avec deux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces ministres, députés et sénateurs qui possèdent des actions TotalEnergies
L'Assemblée nationale refuse la retransmission vidéo de la réunion décisive sur les retraites mercredi
Sous-marins : la Russie accuse les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni d'orchestrer "des années de confrontation" en Asie
La Chine déploie deux navires de guerre à missiles guidés
Le cerveau de la fraude à la taxe carbone se présente aux législatives