Publicité
La bourse ferme dans 2 h 39 min
  • CAC 40

    7 545,69
    -34,34 (-0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 893,74
    -54,09 (-1,09 %)
     
  • Dow Jones

    40 954,48
    +742,76 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,0945
    +0,0042 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    2 477,60
    +9,80 (+0,40 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 213,42
    +779,55 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,79
    +5,46 (+0,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,50
    +0,74 (+0,92 %)
     
  • DAX

    18 432,06
    -85,97 (-0,46 %)
     
  • FTSE 100

    8 171,40
    +6,50 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    18 509,34
    +36,77 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    5 667,20
    +35,98 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3033
    +0,0060 (+0,46 %)
     

1104 loups estimés en France: un nombre revu à la hausse

1104 loups estimés en France: un nombre revu à la hausse

Le nombre de loup, une espèce tantôt protégée tantôt détestée, augmente en France cette année. Provisoirement estimé en juillet dernier à 906, ce nombre a été revu à la hausse à 1104, à une dizaine de jours de la présentation du plan national Loup 2024-2029, très attendu par les éleveurs.

L'estimation a été relevée "après des analyses complémentaires", a précisé la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes en charge de la préparation de ce plan qui doit être présenté le 18 septembre.

L'évaluation pour 2022 a également été revue de 926 provisoire à 1096 définitif.

Un rare cas de reproduction observé dans l'Ain

Coïncidence, l'annonce de cette révision survient alors que deux louveteaux viennent d'être observés dans la réserve naturelle de la Haute Chaîne du Jura, "premier cas de reproduction observé depuis plus d'un siècle dans l'Ain", selon un communiqué de la préfecture de ce département.

PUBLICITÉ

Ce sont les agents de cette réserve nationale, participant au suivi de l'espèce en lien avec l'Office Français de la Biodiversité (OFB) qui ont détecté leur présence, selon la même source.

Le plan 2018-2023 arrivant à échéance, le plan suivant 2024-2029 assorti d'un nouveau protocole de tir doit être présenté par la préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes au Groupe national Loup (GNL).

Le comptage des loups gris, les mesures pour protéger l'espèce de retour en France par l'Italie après avoir été exterminée et les droits de tirs à titre strictement dérogatoire pour protéger les troupeaux, suscitent une grande attente chez les éleveurs, très remontés contre les prédateurs.

Article original publié sur BFMTV.com