La bourse ferme dans 7 h 8 min
  • CAC 40

    6 259,12
    -37,57 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 003,98
    -15,93 (-0,40 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    +0,0031 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 768,80
    -1,80 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    45 410,56
    -2 264,27 (-4,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 236,05
    -62,91 (-4,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,21
    +0,83 (+1,31 %)
     
  • DAX

    15 344,33
    -24,06 (-0,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 975,99
    -24,09 (-0,34 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 134,45
    +28,30 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3992
    +0,0008 (+0,06 %)
     

10000 emplois supprimés chez Nokia dans les deux ans

·2 min de lecture

Cette décision s'inscrit dans le cadre du plan de restructuration annoncé en octobre dernier par le groupe finlandais de télécommunications et dont le but est aussi d'investir davantage dans les capacités de recherche.

Le groupe finlandais de télécommunications Nokia a déclaré mardi qu'il prévoyait de supprimer jusqu'à 10 000 emplois au cours des deux prochaines années afin de réduire les coûts et d'investir davantage dans les capacités de recherche, dans le cadre de son plan de restructuration. Après avoir pris la tête du groupe l'année dernière, le directeur général Pekka Lundmark a procédé à des changements dans le but de transformer l'entreprise pour mieux concurrencer son rival nordique Ericsson.

Ce dernier a annoncé une nouvelle stratégie en octobre 2020 dans le cadre de laquelle Nokia disposera de quatre groupes d'activités, et a déclaré que l'entreprise ferait "tout ce qu'il faut" pour prendre la tête du marché de la 5G, tout en s'efforçant de prendre des parts à Huawei. Pekka Lundmark devrait présenter sa stratégie à long terme, discuter des plans d'action et fixer des objectifs financiers lors de la journée des marchés financiers de la société, jeudi.

La société a déclaré dans un communiqué qu'elle s'attendait à environ 600 millions d'euros à 700 millions d'euros de frais de restructuration et de frais connexes d'ici 2023."Les décisions qui peuvent avoir un impact potentiel sur nos employés ne sont jamais prises à la légère", a déclaré Pekka Lundmark dans un communiqué. "Ma priorité est de veiller à ce que toutes les personnes touchées soient soutenues tout au long de ce processus."

Nokia prévoit que la restructuration réduira sa base de coûts d'environ 600 millions d'euros d'ici à la fin de 2023. La moitié des économies devrait être réalisée en 2021.Ces économies compenseront l'augmentation des investissements dans la recherche et le développement et les capacités futures, ainsi que les coûts liés à l'inflation des salaires, a précisé l'entreprise.

En février, Nokia a prévu que le chiffre d'affaires de 2021 tomberait entre 20,6 et 21,8 milliards d'euros (25-26 milliards de dollars), contre 21,9 milliards d'euros en 2020.

Alors que Nokia et Ericsson gagnent tous deux des[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi