La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 598,18
    +31,39 (+0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,79
    +15,89 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,87 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    +0,0057 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 790,70
    -20,50 (-1,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 100,96
    +249,38 (+1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    333,27
    -4,23 (-1,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,52
    -0,19 (-0,42 %)
     
  • DAX

    13 335,68
    +49,11 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    6 367,58
    +4,65 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +111,45 (+0,92 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,41 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,28 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3328
    -0,0028 (-0,21 %)
     

Ces 10 start-up françaises de la tech qui battent des records

·1 min de lecture

C'est un peu comme si l'argent pleuvait à millions. Pas pour sauver des entreprises ­frappées par le Covid mais pour de jeunes pousses numériques ambitieuses, prêtes à imposer leurs innovations au monde entier et à secouer le marché grâce à leurs nouvelles approches. Pas une journée ou presque ne se passe sans l'annonce d'une levée de fonds de la part d'une des start-up de la French Tech. La pandémie, la crise et le confinement n'ont pas enrayé la machine. Au contraire. "Le secteur de la technologie n'a jamais été aussi robuste, estime Arthur Porré, d'Avolta Partners, une banque d'affaires spécialisée dans le conseil aux jeunes pousses.

L'activité des fonds d'investissement a surpris tout le monde, moi le premier", reconnaît le spécialiste. Au point que la France se dirige tout droit cette année vers un record pour les injections de capitaux dans des sociétés innovantes. Elles devraient atteindre 5,5 milliards d'euros comme le laisse espérer le rebond enregistré depuis le ­deuxième trimestre.

Voodoo, champion des levées de fond

Des opérations inédites sont venues confirmer la tendance et le cap des dix entreprises ayant récolté plus de 100 millions d'euros vient d'être franchi. Le champion national des jeux sur mobile ­Voodoo a séduit le chinois Tencent, qui a déboursé environ 400 millions d'euros pour entrer à son capital. L'équipe de l'éditeur de logiciels Mirakl, spécialisé dans les places de marché, a accepté l'offre de l'un des plus gros fonds ­paneuropéens, Permira. ­L'...


Lire la suite sur LeJDD