La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 130,42
    -1 432,59 (-2,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

10 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin en France

·2 min de lecture

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi que 10 millions de Français avaient reçu au moins une dose d'un vaccin contre le COVID-19, à l'occasion d'un déplacement dans un centre de vaccination à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne).

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi que 10 millions de Français avaient reçu au moins une dose d'un vaccin contre le COVID-19, à l'occasion d'un déplacement dans un centre de vaccination à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). "Le pays tout entier vient de franchir les 10 millions de personnes qui ont reçu une première vaccination, c'est-à-dire que nous sommes à une semaine d'avance à l'objectif que j'avais fixé: c'est une très bonne performance", a déclaré Jean Castex.

L'exécutif s'était fixé pour objectif de franchir le cap des 10 millions de personnes vaccinées à la mi-avril parmi les personnes éligibles, c'est à dire les personnes âgées de plus de 70 ans, les professionnels de santé ainsi que les personnes de 50 à 74 ans vulnérables et présentant des facteurs de risque de développer une forme grave de COVID-19. Pour ces populations cibles, le gouvernement compte que le nombre de personnes ayant au moins bénéficié de la primo-injection d'un vaccin atteigne 20 millions de personnes mi-mai et 30 millions de personnes mi-juin.

Emmanuel Macron a affirmé à plusieurs reprises souhaiter de permettre à tous les Français adultes qui le souhaitent de se faire vacciner "d'ici la fin de l'été". Lancée fin décembre, la campagne vaccinale française a connu des débuts poussifs, avec des problèmes d'approvisionnement et des retards dans la livraison de certains vaccins, auxquels sont venues s'ajouter les inquiétudes autour du vaccin d'AstraZeneca , développé avec l'université d'Oxford. Elle devrait accélérer dans les prochaines semaines avec l'arrivée sur le marché de nouveaux vaccins.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi