Marchés français ouverture 6 h 17 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 612,41
    +370,20 (+1,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2098
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    29 100,17
    +237,40 (+0,82 %)
     
  • BTC-EUR

    30 611,00
    +336,00 (+1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    724,86
    -10,28 (-1,40 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Les 10 compagnies aériennes qui ont perdu le plus de trafic en Europe en 2020

·2 min de lecture

À l'image d'une pléiade de domaines d'activité, l'aviation civile a sérieusement accusé le coup lors de l'année 2020. La pandémie de Covid-19 et l'avalanche de restrictions qu'elle a engendrées ont mis à genoux toutes les compagnies aériennes, sans exception. "En peu de temps, nous avons défait un siècle de progrès en matière de rapprochement des personnes et de connexion des marchés", déplorait fin novembre Sebastian Mikosz, vice-président en charge des relations extérieurs à l'Association internationale du trafic aérien (IATA).

Une note publiée par l'Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol) permet de saisir l'ampleur de la débâcle. Le trafic aérien européen s'est écroulé, avec une baisse de 55% par rapport à 2019. Seuls 5 millions de vols ont été assurés en 2020 sur le continent, soit 6,1 millions de moins que l'an passé.

À lire aussi — Pourquoi 2021 s'annonce très difficile pour Air France

Le trafic de passagers a lui chuté de 70% durant l'année, selon l'IATA — soit la plus mauvaise performance de toutes les régions à l'exception de l'Afrique (-73%) et du Moyen-Orient (-73%). Les compagnies aériennes, aéroports et prestataires ont perdu en cumulé plus de 56 milliards d'euros durant l'année 2020. Sur les dix principales compagnies opérant en Europe, la chute des vols s'échelonne entre 45% et 67%. Air France, par exemple, n'a opéré que 457 vols quotidiens en 2020, contre 1 074 l'année précédente. Turkish Airlines a quant à elle accusé une baisse de trafic de 53% avec 626 vols quotidiens — contre 1 331 en 2019. "Les vols qui ont eu lieu en 2020 étaient généralement, au mieux, à moitié complets", déplore Eurocontrol.

Fin 2020, 51% des avions européens étaient encore cloués au sol, faute de demande. Les suppressions d'emplois annoncées dans le secteur s'élèvent déjà à 191 000. Un chiffre qui devrait sans doute croître à l'avenir : selon l'IATA, l'Europe devrait être "la région du monde la plus touchée en termes de pertes pour les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des chefs d'entreprises licencient des employés qui ont pris d'assaut le Capitole
Les 25 plus grandes entreprises de l'armement au monde
Le bitcoin a dépassé 40 000$ pour la première fois
Accusé de fraude, Boeing va verser 2,5 Mds$ pour régler la crise liée au 737 MAX
Les catastrophes climatiques ont causé 210 Mds$ de dégâts en 2020