Publicité
Marchés français ouverture 1 h 1 min
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,86 (-1,24 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,11 (-1,62 %)
     
  • Nikkei 225

    39 133,95
    -389,60 (-0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,0662
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    16 613,77
    -107,92 (-0,65 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 438,59
    +973,77 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     

10 ans après, Facebook réalise qu’enlever Messenger de son app était une bêtise

Facebook devrait prochainement réintégrer la messagerie Messenger dans son application principale, pratiquement dix ans après l’avoir éjectée.

Il n’est jamais trop tard pour rétropédaler. Pratiquement une décennie après avoir séparé Messenger du réseau social sur mobile, Facebook s’aperçoit manifestement que ce n’était pas l’idée du siècle. En tout cas aujourd’hui, le site communautaire prépare le terrain pour réinstaurer Messenger dans l’appli mobile de Facebook.

Dans un billet de blog publié le 7 mars, Tom Alison, le patron de la division Facebook, a tracé les lignes de l’avenir de la plateforme. Et, au détour d’un long développement, le responsable a ouvert la voie à un retour de la messagerie instantanée dans l’application principale. Il n’y aurait plus besoin, à terme, d’avoir deux applications distinctes dans le téléphone.

PUBLICITÉ

« Nous testons actuellement la possibilité pour les utilisateurs d’accéder à leur boîte de réception Messenger à partir de l’application Facebook et nous étendrons bientôt ces tests », indique Tom Alison. L’entreprise a cette réunification en tête depuis un long moment déjà. En décembre, des indices en ce sens avaient été observées. Un mémo déniché en juin montrait une direction similaire.

Pour aller plus loin

Source : Nino Barbey pour Numerama
Source : Nino Barbey pour Numerama


5 fonctionnalités fort pratiques dans Messenger que vous ne connaissez peut-être pas

Un revirement sous la pression de TikTok

Apparemment,

[Lire la suite]