La bourse ferme dans 7 h 55 min
  • CAC 40

    4 549,53
    -20,14 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 942,99
    -17,04 (-0,58 %)
     
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1670
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 872,40
    +4,40 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    11 393,90
    -58,47 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,65
    +17,97 (+7,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    36,16
    -0,01 (-0,03 %)
     
  • DAX

    11 518,20
    -79,87 (-0,69 %)
     
  • FTSE 100

    5 563,66
    -18,09 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2922
    -0,0002 (-0,01 %)
     

Les 1 % les plus riches polluent 66 fois plus que les 10 % les plus pauvres par leurs placements financiers

·2 min de lecture

Les très riches polluent beaucoup plus que les pauvres. Ce n'est pas nouveau. Mais au-delà de leur consommation abondante, les actifs financiers qu'ils détiennent, tels que des actions d'entreprises, peuvent aussi être associés à des émissions polluantes. Surtout lorsqu'il s'agit d'actions de sociétés pétrolières ou minières. C'est pourquoi GreenPeace a décidé d'accoler une composante carbone au patrimoine financier des plus riches. L'ONG suggère ainsi d'instaurer un "ISF climatique" qui s'appliquerait aux ménages dont le patrimoine s'élève à plus de 1,3 million d'euros, à l'image du seuil en vigueur pour taxer les plus aisés dans le cadre de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), remplacé en 2018 par l'impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Cette nouvelle forme de l'ISF rapporterait à l'Etat "environ 4,3 milliards d'euros", assure-t-elle dans un rapport publié mardi 13 octobre. GreenPeace la justifie par le fait que le patrimoine financier des 1% les plus riches représente une empreinte carbone "66 fois supérieure à celle des 10% les plus pauvres". Ses calculs ont été réalisés avec le cabinet spécialisé Carbon 4, en associant les données de l'Insee et de la Banque de France sur la composition du patrimoine financier des ménages aux facteurs d'émissions.

Résultat, les 1% les plus riches affichent une empreinte carbone pour leurs placements financiers de 189 tonnes de CO2 équivalent carbone par an (tCO2eq/an), contre seulement 2,9 tCO2eq/an pour les 10% aux plus faibles revenus.

"La mobilisation des Gilets jaunes contre la taxe carbone a démontré que la question de l’acceptabilité sociale constituait un élément clé de la transition écologique. Il est contre-productif de décréter l'urgence climatique sans l'articuler à l'impératif de justice sociale : il faut que l'effort contributif des un(e)s et des autres soit proportionnel à leurs moyens et à leurs responsabilités dans cette crise sans précédent", insiste Clément Sénéchal, chargé de campagne pour Greenpeace France. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Face aux difficultés de Mediapro, la LFP pourrait se tourner vers une autre chaîne pour diffuser la Ligue 1
Les masques vendus en supermarchés protègent (un peu) moins bien que ceux des pharmacies
Porsche, Gucci, Chanel... Les 10 marques de luxe les mieux valorisées au monde
Plus d'1 personne sur 10 a vécu le confinement dans un logement surpeuplé
'Les produits bio ne sont pas forcément naturels ou écologiques' : un cadre dénonce les impostures du secteur