La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9826
    +0,0025 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 920,00
    +272,41 (+1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

1,8393 euro le litre de gazole: les prix à la pompe continuent à baisser

JOHN THYS / AFP

Les prix des carburants routiers vendus en France ont continué leur reflux la semaine dernière, dans le sillage des cours du brut, selon des données officielles publiées lundi 8 août. En France, les prix prennent en compte une ristourne de 18 centimes par litre de carburant.

Les prix des routiers vendus en France ont continué leur reflux la semaine dernière, dans le sillage des cours du brut, selon des données officielles publiées lundi. Le gazole valait ainsi 1,8393 euro le litre en moyenne, en recul de 3,89 centimes par rapport à la semaine précédente, selon des données arrêtées le vendredi et publiées par le gouvernement. Le super sans plomb 95 était pour sa part vendu 1,8362 euro, une baisse de 0,86 centime, et le super sans plomb 95-E10 1,7941 euro, soit une baisse de 1,41 centime.

sont en recul depuis le début juillet, lorsqu'ils atteignaient alors plus de 2 euros le litre. Les cours du pétrole, qui avaient bondi à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, se sont en effet apaisés récemment. Le mouvement est alimenté par des craintes sur le niveau de la demande en raison des sombres perspectives pour l'économie mondiale.

Lire aussi

Une ristourne de 18 centimes par litre

En France, les prix prennent actuellement en compte de carburant en métropole continentale. Pour l'avenir, le Parlement vient d'adopter un deuxième volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, avec une remise carburant à 30 centimes le litre en septembre-octobre puis 10 en novembre-décembre. Le groupe TotalEnergies a de son côté annoncé une remise de 20 centimes d'euros à la pompe entre septembre et novembre dans toutes ses stations-service françaises, puis de 10 centimes par litre sur le reste de l'année. Reste à savoir si la baisse sera suffisante pour alléger le porte-monnaie des Français, alors que l'inflation continue à flamber dans l'hexagone: selon l'Insee, en juillet 2022, les prix à la consommation ont augmenté de 6,1 % sur un an.

(Avec AFP).

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi